Yuri Buenaventura ensoleille les Grimaldines

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 06/08/2009 à 12H02
Yuri Buenaventura ensoleille les Grimaldines

Yuri Buenaventura ensoleille les Grimaldines

© Culturebox

Chaleur ! Grimaud dans le Var propose son septième festival de musiques du monde. Focus dans ces nouvelles "Grimaldines" sur les cultures  latines, avec la visite de Yuri Buenaventura. Le festival prendra d'autres caps jusqu'au 18 août 2009.

Yuri Buenaventura a grandit en Colombie, mais c'est à Paris qu'il a trouvé la lumière du succès. Lorsqu'il est arrivé dans la capitale française, il jouait dans le métro. Mais nous étions dans les années 90, une fièvre latino s'était emparée de la ville. Rapidement, le talent du chanteur de salsa a fait mouche, il est devenu l'un des artistes le plus réputés de l'époque. il s'est produit à La Java dans les soirées musiques du monde. La Java qui est forcément un porte-bonheur pour artistes : c'est la plus ancienne discothèque de Paris. Elle a ouvert ses portes en 1920, et la môme Edith Piaf y a fait ses débuts. Après les clubs, Yuri Buenaventure a connu quelques mésaventures, finançant comme il pouvait ses premiers disques, sans rencontrer de réel succès, mais en se vidant complètement les poches. C'est un autre pilier de la chanson francophone qui lui a porté chance, à nouveau : sa reprise de "Ne me quitte pas" de Jacques Brel a été remarqué par une radio, puis par un producteur. Depuis, l'artiste connait le succès que l'on sait.