A l'Opéra-Garnier Piotr Beczala fait briller Schumann et Dvorak avant ses débuts à Bayreuth

Un des derniers récitals de la saison parisienne: c'était Piotr Beczala à l'Opéra-Garnier dimanche dernier. Le ténor polonais avait tenu à honorer le rendez-vous prévu alors qu'il a annulé celui qu'il devait assurer en Espagne dans le même programme pour cause de... "Lohengrin" dans quinze jours; mais j'y reviendrai! Lieder...

Daniel Lozakovitch, le nouveau prodige du violon, se confronte à Bach à la Fondation Vuitton

Prodige, cela fait quelque temps qu'on le dit. Ou "le nouveau Yehudi Menuhin". Daniel Lozakovitch, suédois comme son physique ne l'indique guère, était l'autre jour à la Fondation Louis-Vuitton pour un récital en solo mêlant Bach à Paganini et d'autres pièces virtuoses. Prélude d'un été où l'on pourra l'entendre souvent....

Les "Flâneries de Reims", deuxième: un Gershwin déchaîné et l'accordéon de Félicien Brut

Après un petit halte doucement apéritive où le journaliste croise des mélomanes et des sponsors, car bâtir un tel programme demande désormais, tous les festivals le savent, le sens de l'organisation et l'entregent d'un vrai chef d'entreprise, c'est au théâtre du Manège, "scène nationale" qu'a lieu le concert du soir....

Felicity Lott réconcilie Français et Anglais autour de Schumann, Offenbach... et Napoléon!

Après Angela Gheorghiu, une autre "grande dame" du chant (selon l'expression consacrée) était à Paris ces jours-ci: Felicity Lott. Grande dame ou... Dame tout simplement, puisque la Britannique a été anoblie à vie par Sa Majesté. Dans un autre cadre royal, celui des Invalides, voire impérial puisqu'il s'agissait d'un cycle...

Les joyeuses et délicieuses "P'tites Michu" d'André Messager réinventées par la compagnie "Les Brigands"

C'est dans leur fief de l'Athénée que la compagnie "Les Brigands" qui, depuis plusieurs années, se plaît à revisiter joyeusement le répertoire de l'opérette, propose d'exquises "P'tites Michu" du compositeur André Messager, ami de Debussy, dont on ne cesse de redécouvrir l'oeuvre sans qu'elle s'impose jamais. Espérons que ce soit...

Marie-Nicole Lemieux vampe Roberto Alagna dans le "Samson et Dalila" de Saint-Saëns

Une affiche royale et sauvage: Marie-Nicole Lemieux, Roberto Alagna. Et en arbitre, "monsieur Natalie Dessay", Laurent Naouri. C'était en version de concert le "Samson et Dalila" de Saint-Saëns donné, vue la réputation des artistes, DEUX soirs au Théâtre des Champs-Elysées. A l'écoute d'un opéra Et il est toujours passionnant d'aller...