Jazz / Blues disponible en replay entre le 15/11/2016 et le 31/12/2017.

Jeff Mills & Émile Parisien jouent John Coltrane dans la collection Variations

Le mythique DJ Jeff Mills rencontre le saxophoniste soprano Émile Parisien pour le premier épisode de VARIATIONS.

L’un est un pionnier de la musique électronique et l’autre est un fer de lance du renouveau du jazz français. Grâce à la collection VARIATIONS, Jeff Mills et Émile Parisien se rencontrent le temps d’un set surprenant et ambitieux, construit autour de la musique du mythique John Coltrane.

Une des définitions du mot "variation" le désigne comme une "production ou œuvre différentes mais portant sur un thème déjà utilisé". Ce dessin général donne la note d'intention au cœur du projet VARIATIONS, nouvelle collection initiée par Sourdoreille, La Compagnie des Indes et Culturebox. Pour son premier épisode, la collection permet à deux artistes - Jeff Mills et Émile Parisien - de produire un instant musical inédit à partir d’une œuvre préexistante, en l'occurence celle du saxophoniste John Coltrane.
 

À propos de Jeff Mills

Jeff Mills n’est pas étranger à l’exercice de la réinterprétation : dans les années 2000, il signe des relectures sonores remarquées de classiques du cinéma (Metropolis, Les Trois Âges). Avant cela, le DJ et producteur imprime sa marque sur sa ville natale, Detroit, berceau de la musique techno. Il fonde dans les années 80 le légendaire collectif Underground Resistance qui donne à ce courant ses premières lettres de noblesse. En 1992, c’est en solo qu’il poursuit son aventure en créant le label Axis. Les productions qui ressortent de cette nouvelle création le font connaître en Europe puis au monde entier.
 
Au fil de sa carrière, il creuse à travers ses albums successifs une approche minimaliste des genres qu’il aborde. L’artiste est également reconnaissable à travers ses platines, dont sa fidèle boite à rythme Roland TR-909. En 2004, Jeff Mills démontrait déjà un goût certain pour les mélanges avec son album "Blue Potential" : il y fait reprendre ses compositions électroniques par un orchestre symphonique.
 
Découvrez une oeuvre de Jeff Mills jouée en 2012 à l'occasion de l'émission "Ce soir ou jamais" : 


Jeff Mills en live

À propos d’Émile Parisien

Émile Parisien partage avec John Coltrane la pratique d’un même instrument, le saxophone, et un goût pour l’expérimentation musicale. Dès l’âge de 14 ans, l’artiste se produit en public au festival de Marciac, sous les yeux de son professeur et trompettiste de renom Wynton Marsalis. En 2000, il prend son envol en fondant son propre quartet, composé d’amis musiciens avec lesquels il est resté fidèle. Petit à petit, Émile Parisien trace un chemin remarqué, enchaînant les prestations scéniques célébrées et les collaborations musicales inattendues.
 
Après l'avoir sacré Révélation instrumentale française en 2009, les Victoires du Jazz lui décernent cinq ans plus tard le prix tant convoité d’artiste de l’année. Après avoir été invité de prestige lors d’une soirée hommage à John Coltrane, Émile Parisien se penche pour VARIATIONS sur son œuvre faste et multiple.

Retrouvez le live d'Émile Parisien avec le pianiste Joachim Kühn au festival Europa Jazz 2016 : 


Émile Parisien quintet au festival Europa Jazz 2016
 

À propos de John Coltrane

John Coltrane fut un artiste aux multiples vies musicales. Après une enfance et une adolescence à appréhender son instrument, le saxophoniste vit un choc intense lorsqu’il assiste à une prestation de Charlie "Bird" Parker en 1945, à l’âge de 19 ans. Bouleversé par sa musique, le musicien perfectionne son art en enchaînant les formations. En 1958, il intègre le quartet d’un  trompettiste de légende : Miles Davis. A ses côtés, il entreprend une conception libre du jazz, multipliant les improvisations vives et complexes.
 
En 1957, après une éprouvante cure de désintoxication, John Coltrane amorce une nouvelle phase de sa carrière rapidement célébrée avec l’album "Blue Train". Avec ses symphonies virtuoses, il se rapproche de l’avant-garde balbutiante du jazz (Sun Ra, Ornette Coleman…) et se réinvente en jazzman expérimental.
 
La place grandissante du spirituel dans la vie de l’artiste le pousse à dédier son album "A Love Supreme" à la grandeur de Dieu et de l’amour. Son goût pour "un style centré sur l’improvisation rythmique et mélodique avec une harmonie statique" (cf. France Musique) prend une place considérable jusqu’à la sa fin de sa vie, en 1967.
 

Collection VARIATIONS

VARIATIONS est une collection où s’organisent des rencontres inattendues. Un producteur de musique électronique et un instrumentiste spécialiste de la musique savante ont pour défi de réinterpréter l’œuvre d’un compositeur emblématique. Au cœur d’un Cabaret Sauvage réinventé, les deux artistes font fusionner leur musique respective et délivrent un concert unique, ambitieux et surprenant.

 

Distribution

  • Date 27 septembre 2016
  • Durée 31min
  • Production Sourdoreille & La Compagnie des Indes