Valérie Lemercier : "Je veux être une petite souris dans l'intimité des gens"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/04/2015 à 11H51
Valérie Lemercier invitée de France 2 

Valérie Lemercier invitée de France 2 

© France 2 / Culturebox

La rentrée théâtrale sera sous le signe du rire et de la dérision au théâtre du Châtelet. Valérie Lemercier, fera son grand retour seule sur cette grande scène, du 1er octobre au 8 novembre 2015. Après sept ans d'absence, la comédienne abordera les sujets de société à travers ses personnages. Invitée au journal de France 2, elle dévoile quelques petites indiscrétions

Valérie Lemercier revient seule en scène au théâtre du Châtelet pendant cinq semaines, du 1er octobre au 8 novembre 2015. Invitée du 20 h de France 2, elle évoque avec Laurent Delahousse, ses débuts, ses défauts, ses qualités, et sa joie imperturbable de jouer la comédie. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_159755@Culture

"L'intimité des gens"

Valérie Lemercier, qui ne s'inspire pas beaucoup de la politique pour ses spectacles, explique aimer "jouer l'intimité des gens". "Je veux donner au public l'impression d'être comme une petite souris dans l'intimité des gens, et pouvoir traverser des milieux totalement différents. Pouvoir jouer des hommes, des femmes, des enfants. C'est ça qui m'intéresse, faire d'une toute petite chose quelque chose d'universel", ajoute l'actrice.

"Le pouvoir de faire rire"

Valérie Lemercier a débuté très tôt dans la comédie avec la série Palace en 1988. Fille d'agriculteurs normands, le goût du rire et de l'imitation lui viennent très jeune. Dans sa chambre d'adolescente, déjà, elle s'amuse à imiter des grandes bourgeoises, puis au conservatoire de Rouen. Un goût qui lui vaudra le rôle de Frénégonde dans "Les Visiteurs" de Jean-Marie Poiré. "C'est une véritable joie de faire rire le public. Moi quand j'étais enfant je n'aimais pas tellement vivre et quand je faisais rire les gens j'avais un grand bonheur".
"C'est parfois trash"

La comédienne qui revient seule sur scène après sept ans d'absence explique sa liberté d'expression "Je ne donne pas mes textes à l'avance, il n'y a pas de censure. C'est parfois trash, on peut descendre dans les noirceurs humaines. C'est pas pour toutes les oreilles. Mes spectacles ne sont pour les enfants", ajoute-t-elle.

Pas de caméra chez Lemercier 

Sobrement intitulé Valérie Lemercier au Châtelet, ce cinquième spectacle comme les précédents ne sera pas filmé. Ses pièces n'ont jamais été captées et elle ne le regrette pas. "C'est un moment privilégié avec le public, pour moi le théâtre se passe à deux avec le public, c'est un peu sacré. Une caméra serait une intrusion. J'ai pas envie que ça soit saucissonné".
On est pas là pour se voir on est là pour se montrer

Valérie Lemercier ne lit pas les critiques et ne regarde pas ses films. "Au théâtre, il faut avoir une grande confiance quand on joue sur scène. Je les lis quand c'est fini et je ne me regarde jamais lorsque mes films passent à la télé", assure encore la comédienne. 

Valerie Lemercier au Théâtre du Châtelet
Du 1er octobre au 8 novembre 2015