Valérie Bonneton sur les planches : "Je suis vivante avant d'être actrice"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/12/2013 à 10H49
Valérie Bonneton, une comédienne bien dans sa vie et dans sa carrière.

Valérie Bonneton, une comédienne bien dans sa vie et dans sa carrière.

© François Lo Presti/AFP

Depuis six ans elle est l'inénarrable Fabienne Lepic de la série "Fais pas ci fais pas ça" diffusée sur France 2. Que ce se soit à la télévision, au cinéma ou comme en ce moment au théâtre dans "Perplexe", Valérie Bonneton a su conquérir le coeur du public grâce à une énergie et un naturel désarmants. Elle était l'invitée de Laurent Delahousse ce dimanche 8 décembre.

Reportage : V.Gaget/M.Boisseau/L.Favrel/A.Grenier-Comard/J.Sadaune

https://videos.francetv.fr/video/NI_140597@Culture

Ch'ti et fière de l'être. Des gens du Nord, région où elle est née et a grandi, Valérie Bonneton a cette chaleur et ce naturel qui en fait une personnalité à part. "Un peu bizarre", plaisante-t'elle. En tout cas, pas "dans le moule". Une autre qualité qu'elle revendique. De fait, la carrière de celle qui est devenue au fil des rôles "la bonne copine" du public français, est plutôt atypique.

Son plus beau rôle, celui de mère

Car c'est sur la pointe des pieds que Valérie Bonneton a gagné ses galons de comédienne. Elle qui se dit "ordinaire" a multiplié les petits rôles, avant d'exploser en 2007. Une traversée du désert durant laquelle elle envisage de faire autre chose, coudre, cuisiner...Des trucs de maman, le rôle qui reste le plus important dans sa vie. Mais le destin en a voulu autrement. Alors qu'elle pense que sa carrière s'éteint doucement, les producteurs de "Fais pas ci fais pas ça" pensent à elle pour la très bourgeoise et tout autant déjantée Fabienne Lepic. Une mère de famille "bien comme il faut" en apparence mais qui se révèle être une véritable grenade dégoupillée !
"Fais pas ci, fais pas ça" : la consécration

Le succès est immédiat et les rôles s'enchainent. Au cinéma, dans "Les petits mouchoirs" elle est l'épouse exaspérée d'un François Cluzet au bord de l'hystérie (François Cluzet qui est le père de ses deux enfants). Les critiques saluent sa performance. Puis c'est au tour du monde du théâtre de la consacrer. En 2008 elle obtient le Molière du meilleur second rôle pour sa prestation dans la pièce de Yasmina Reza "Le Dieu du carnage".
De retour aujourd'hui sur les planches au théâtre du Rond-Point, avec "Perplexe" de Marius von Mayenburg, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia, Valérie Bonneton rêvait d'avoir "une belle vie". Le pari est réussi.


"Perplexe" au théâtre du Rond-Point
De Marius Von Mayenberg
Mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia
2 bis au Franklin Roosevelt, Paris VIIIe
Du 4 décembre 2013 au 5 janvier 2014
Réservation : 01 44 95 98 21