Une fresque représentant Dieudonné près d'un cimetière israélite fait polémique à Sélestat

Mis à jour le 18/10/2018 à 12H01, publié le 18/10/2018 à 11H55
L'humoriste controversé Dieudonné orne un mur de la ville de Sélestat.

L'humoriste controversé Dieudonné orne un mur de la ville de Sélestat.

© France 3 culturebox

Doigt levé vers le ciel, un portrait en noir et blanc de l'humoriste Dieudonné, condamné pour propos antisémite, orne un mur du quartier de la Filature à Sélestat dans le Bas-Rhin. Dans son édition du 17 octobre, Le Canard enchaîné s’étonne de la présence de cette vieille fresque représentant l’humoriste controversé.

La fresque est visible depuis près de deux ans à l'entrée nord de Sélestat, sur un petit bâtiment de trois mètres de haut. Rares sont les habitants qui s'y attardent. Les gens du quartier de la Filature ne semblent pas gênés par le portrait. Beaucoup n'y reconnaissent pas Dieudonné, ou ne savent pas qui c'est. "Je pense que c'est un révolutionnaire" a confié cet habitant à notre équipe. Une autre habitante, elle, admet qu'elle "adore" ce graff, au nom de la "liberté d'expression". Son auteur, un prénommé Story, serait lui aussi un enfant du quartier.

Reportage France 3 Alsace C. Feix / O. Stephan / M. Fiorot

Singer un rabbin, un geste reconnaissable par ses fans

Un article publié dans l'édition du 17 octobre du Canard enchaîné relance la polémique. Intitulé "Dieudonné glorifié à Sélestat", l'article explique que l'humoriste est montré "effectuant l'un de ses gestes fétiches : le doigt levé pour dire au-dessus c'est le soleil, en référence au caractère sacré de la Shoah, avec un rictus censé singer le faciès caricatural d'un rabbin..."

Un geste reconnaissable par ses fans. Mais intolérable pour la conseillère municipale d'opposition Caroline Reys. D'autant plus que la fresque se trouve à proximité d'un cimetière israélite. Elle dénonce sa présence depuis des années. 
La photo qui a inspiré le graffeur Story montre l'humoriste moquant les rabbins.

La photo qui a inspiré le graffeur Story montre l'humoriste moquant les rabbins.

© capture d'écran

"Je ne veux plus voir le visage de Dieudonné M'bala M'bala à Sélestat, s'insurge l'élue écologiste. Quand il veut faire ses meetings ou ses spectacles, il demande l'autorisation. Ici, il est là en permanence. Il est un invité permanent de la cité humaniste de Sélestat. Quand on se revendique humaniste, on fait attention à ce genre de chose pour qu'il n'y ait pas de telles incohérences."

La conseillère écologiste demande le retrait de ce dessin, sans succès pour l'instant. Ni l'office HLM gestionnaire des immeubles, ni la ville, n'ont répondu aux sollicitations de notre consoeur de France 3 Alsace Carine Feix.