"Une cArMen en Turakie" : le nouveau voyage de la Cie Turak

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/12/2015 à 15H42
"cArMen en Turakie", théâtre d'objets et de songes par la compagnie Turak au théâtre de Célestins de Lyon puis en tournée en France

"cArMen en Turakie", théâtre d'objets et de songes par la compagnie Turak au théâtre de Célestins de Lyon puis en tournée en France

© Romain Etienne / Item

A l'occasion des fêtes de fin d'année, le théâtre des Célestins de Lyon accueille jusqu'au 31 décembre 2015 la compagnie Turak avec son nouveau spectacle : "Une cArMen en Turakie". Avec son théâtre d'objets, la compagnie revisite le célèbre opéra de Georges Bizet avec des bouts de ficelle... magiques. Le voyage se poursuivra ensuite dans toute la France.

La compagnie Turak offre au public du Théâtre des Célestins un voyage hors du temps, au delà des frontières du réel. "Une cArMen en Turakie" s'échappe pour un voyage bien loin de l'Espagne, avec à son bord la farouche bohémienne, des objets visuels et sonores, des bidouillages, de la poésie, et la beauté des airs de Bizet. Rencontre avec l'équipe lors des ultimes répétitions. 

Reportage: S.Adam - L.Crozat - JP.Chalté - D.Dumas

https://videos.francetv.fr/video/NI_582174@Culture


Une Carmen amoureuse au fard poétique

Lorsqu'elle débarque en Turakie, Carmen s'est assagie. La farouche amoureuse a laissé au vestiaire son costume de mauvaise vie et l'a troqué contre une robe (confectionnée avec une toile de tente) aux couleurs de la poésie. "On espère avoir fait une Carmen poétique et ouverte possible pour que chacun puisse y voir SA Carmen", explique Emili Hufnagel, marionnettiste et metteur en scène de la compagnie.
"cArMen en Turakie", la nouvelle création de la compagnie Turak au théâtre des Célestins de Lyon pour les fêtes de fin d'année

"cArMen en Turakie", la nouvelle création de la compagnie Turak au théâtre des Célestins de Lyon pour les fêtes de fin d'année

© Romain Etienne / Item


L'arrière boutique de la mémoire

Pénétrer dans le monde de Turak c'est toujours faire une expérience unique de bricolage onirique. Depuis 30 ans, la compagnie de théâtre d'objets se joue d'univers fantasques et de personnages parfois grotesques mais toujours attendrissants. "Une cArMen en Turakie" n'échappe pas à la règle mais puise, pour la première fois, dans le répertoire des grands classiques. "On est des archéologues, on récupère tout ce qui traîne dans l'arrière-boutique de la mémoire ; les airs de Carmen dormaient dans notre mémoire", affirme Michel Laubu, créateur et metteur en scène de la compagnie.  
Michel Laubu aux abords du théâtre des Célestins de Lyon avec son embarcation de fortune

Michel Laubu aux abords du théâtre des Célestins de Lyon avec son embarcation de fortune

© France 3 / Culturebox


Une embarcation fantasque et drôle

De Séville (lieu imaginé par Prosper Mérimée dans sa nouvelle) en Bretagne, l'équipage se déplace sur de fragiles kayaks secoués par l'océan déchainé, objectif à atteindre : le phare d'Ar-Men au large de l'île de Sein. Michel Laubu a choisi de planter le décor de l'opéra mythique en terres bretonnes et de l'adapter avec humour et dérision. Cette nouvelle création donne à nouveau une place prépondérante à la musique grâce aux compositions aériennes de Rodolphe Burger qui s'est habilement emparé de la partition de Bizet. 
Turakie © Romain Etienne / Item

A bord du radeau, un orchestre très spécial composé de langoustines, de crabes et d'hippocampes réinventent les plus grandes tubes de Carmen. Quanrante musiciens qui reprennent en choeur "L'amour est un oiseau rebelle", il fallait oser, Turak l'a fait. Une chose reste pourtant intacte : la belle Carmen fait toujours chavirer les coeurs et le toréador, Don José.

À l’occasion des trente ans de la compagnie , les éditions Fage publient également un livre sur la “civilisation turake” (histoire, géographie, rituels...).Intitulé En cyclo-pédie à travers la Turakie – à vélo ou à pied des origines à cArMen, il est cosigné par Michel Laubu et Emili Hufnagel et disponible en librairie. Prix 24,80 €

"Une Carmen en Turakie" par la Cie Turak au théâtre des Célestins de Lyon du 15 au 31 décembre 2015
Affiche Carmen © DR

La tournée se poursuit ensuite : 
- 13 au 15 janvier, Bonlieu-Annecy
- 28 au 31 janvier, Comédie de Saint Etienne
- 2 au 6 février,  MC2-Grenoble
- 9 et 10 février, Les 2 scènes-Besançon
- 1 et 2 mars,  Manège de Reims
- 22 et 23 mars, Espace Malraux-Chambéry
- 6 avril, Théâtre de Bourg en Bresse