"Un petit jeu sans conséquence" drôle et cruel

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/04/2015 à 11H47
    Bruno Solo et Isabelle Gélinas dans "Un petit jeu sans conséquence"  

    Bruno Solo et Isabelle Gélinas dans "Un petit jeu sans conséquence"  

© France 3 / Culturebox

« Un petit jeu sans conséquence », la pièce aux 5 Molières (2003), est à l’affiche avec une nouvelle distribution, aussi drôle et efficace que celle qui avait remporté un beau succès à la création. Joué au théâtre de Paris pendant une semaine, le spectacle sera retransmis en direct sur France 2 et Culturebox, lundi 27 avril, en préambule à la soirée des Molières.

On ne peut pas le nier, on avait une petite appréhension. Revoir, plus de 10 ans après, une pièce que l’on avait vraiment beaucoup aimée... Marc Fayet, José Paul, Gérard Loussine, Valérie Karsenti… On a encore en tête leur spontanéité, leur légèreté, leur drôlerie. Depuis, on les a vus grandir et on les a suivis de pièce en pièce.
 
Quelle belle surprise de se laisser d’emblée embarquer par cette nouvelle troupe emmenée par la délicieuse Isabelle Gélinas qui joue Claire, mariée à Bruno (Bruno Solo) depuis 12 ans. Un couple établi que leurs amis voient unis à tout jamais. De quoi irriter la jeune femme que la routine insupporte et qui voudrait toujours séduire. Alors pour pimenter une journée à la campagne, elle invente une séparation.  

Nouvelle distribution pour "Un petit jeu sans conséquence"

Nouvelle distribution pour "Un petit jeu sans conséquence"

© William LET/Calt Productions/Robin Productions

Mais il semble que personne ne croyait plus à leur relation. Pire, certains n’attendaient que cette rupture. Passé la surprise, Claire et Bruno vont commence à douter de la solidité de leur amour.
 
Ce marivaudage bien ficelé, co-écrit par Jean Dell et Gérard Sibleyras, sonne toujours aussi juste sur le couple qui fascine autant qu’il agace, la fragilité de l’amitié et des certitudes… Les rebondissements sont incessants, les dialogues pétillants, comme pris sur le vif.

 Bruno Salomone et Isabelle Gélinas dans "Un petit jeu sans conséquences"

 Bruno Salomone et Isabelle Gélinas dans "Un petit jeu sans conséquences"

© France 3 / Culturebox

Et dans cette distribution, chacun est tout autant à sa place et joue avec finesse sa partition : Bruno Solo en conjoint plan-plan et attachant, absolument incapable d’arrêter la spirale dans laquelle l’entraîne le petit jeu de Claire, Bruno Salomone dans le costume de Serge, beau gosse désinvolte et sûr de lui, Constance Dollé dans celui de la meilleure copine nunuche en quête de l’âme sœur. Quant à Lionel Abelanski, il est le cousin de la famille, pot de colle et gaffeur invétéré. Rôle qu’il incarnait déjà dans la version filmée de Bernard Rapp (2004), au côté de Sandrine Kiberlain, Yvan Attal et Jean-Paul Rouve.
 
Cette tranche de vie amusante et cruelle sur les atermoiements amoureux des jeunes quadragénaires est mise en scène par Ladislas Chollat, cette fois-ci bien inspiré, dans un décor bucolique fait de projections vidéos et de gazon anglais. Une très bonne soirée.

https://videos.francetv.fr/video/NI_159865@Culture


"Un petit jeu sans conséquence" au Théâtre de Paris
De Jean Dell et Gérald Sibleyras, mis en scène de Ladislas Chollat.
Avec Bruno Solo, Constance Dollé, Isabelle Gélinas, Lionel Abelanski et Bruno Salomone.
Du 17 au 27 avril 2015

15, rue Blanche 75009 Paris
Réservation : 01 48 74 25 37 


En direct du théâtre de Paris sur France 2 et Culturebox, lundi 27 avril à 20h55 (captation Robin&Co production).

La pièce "Un petit jeu sans conséquence" sera suivie par la 27e Nuits des Molières, présentée par Nicolas Bedos, à 22h30 en différé du théâtre des Folies-Bergère