"Toutes des chaloupes, sauf ma mer": l'humour décapant du cabaret "Les Scouts"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/01/2016 à 15H00
"Toutes des chaloupes, sauf ma mer"

"Toutes des chaloupes, sauf ma mer"

© Capture d'écran/Culturebox

Chaque année en janvier, "Les Scouts", une troupe de café-théâtre alsacienne, triture à sa sauce l'actualité même la plus dramatique. Pari toujours risqué mais réussi, preuve que les spectateurs sont capables de plus de distance que l'on ne croit.

Reportage : D. Meneu, P. Dezempte et C. Biehler:

https://videos.francetv.fr/video/NI_615952@Culture

C'était au lendemain des attentats de novembre. En Alsace, un TGV en phase d'essais percute un pont et tombe dans un canal. Bilan 10 morts. A priori, pas de quoi plaisanter. Pourtant, dans la bouche des comédiens des Scouts cela devient un dialogue entre deux Alsaciennes qui étendent leur linge :

"- Mon mari, il travaille à la SNCF.
- Par contre votre lessive ne lave pas très blanc.
- Normal, elle ne sort pas de la machine, elle sort du canal de la Marne au Rhin. Mon mari dirige les essais du TGV Est. Et à Eckbolsheim, plouf !"

Les "lavandières" du canal de la Marne au Rhin...

Les "lavandières" du canal de la Marne au Rhin...

© France 3
Le public adhère à cet humour décapant qui rit du tragique. Peut-être pour le rendre supportable.
Rire de ce dont on ne doit pas rire, c'est l'une des vertus thérapeutiques du rire. Personne n'irait prétendre que dans la salle, une seule personne ait envie de s'amuser de cette catastrophe. Pourtant…

On prend toujours un risque c'est notre boulot, explique le metteur en scène Daniel Chambet-Ithier. Qu'est ce qui se passe dans l'actualité et comment le public réagit à l'actualité. C'est ça qui fonctionne dès qu'on y met le minimum de décalage".


Adolf Hitler, invité inattendu

Adolf Hitler, invité inattendu

© France 3

Plus tard, apparait sur scène Adolf Hitler, auteur de best-sellers alors que l'on réédite "Mein Kampf".
"Pas de problèmes, explique le personnage avec un accent allemand hyper caricatural, pour l'écrire, j'ai eu beaucoup de… collaborateurs" ! Eclats de rire dans la salle…

On n'était pas sûr de garder le sketch. On s'est dit : On va voir comment ça passe. Ca sera peut-être mal pris. Mis apparemment, c'est compris comme il faut", commente Raphaël Scheer auteur et comédien.

Le public  sait faire la différence et s'amuse beaucoup

Le public  sait faire la différence et s'amuse beaucoup

© France 3

Si les Scouts sont aussi capables de faire rire du douloureux problème des migrants, l'essentiel du spectacle porte sur la politique strasbourgeoise et alsacienne : "On a voté socialiste, on a voté Richert" (le nouveau président "Les Républicains" de la grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne-NDLR).

La politique nationale n'est jamais très loin même si le personnel politique local comme ailleurs a tendance à être interchangeable et moins facilement reconnaissable des profanes.

Du spectacle déjanté

Du spectacle déjanté

© France 3

Avec plus 45.000 spectateurs en 2015, les Scouts font de plus en plus chaque année la preuve que l'on peut rire de tout pour peu que l'on ait du talent d'écriture et de mise en scène. De tout ? Peut-être pas avec tout le monde mais presque…

Les problèmes du moment passés à la moulinette

Les problèmes du moment passés à la moulinette

© France 3
"Toutes des chaloupes sauf ma mer"
Schiltigheim (Bas-Rhin)
Du 14 janvier au 1er février 2016 (sauf lundis) et du 16 février au 20 mars 2016 (sauf lundis)