Timsit et Berling clôturent le festival Allegria avec "Inconnu à cette adresse"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/08/2014 à 17H51
Charles Berling dans "Inconnu à cette adresse" interprète l'ami allemand resté à Munich

Charles Berling dans "Inconnu à cette adresse" interprète l'ami allemand resté à Munich

© France 3 / Culturebox

Le Festival de théâtre musique et lecture "Allegria", en Corse du sud s'est achevé hier. Pour refermer quatre jours de festival, Charles Berling et Patrick Timsit interprétaient "Inconnu à cette adresse", l'adaptation de la nouvelle épistolaire de l'Américaine Katherine Kressman-Taylor.

Poignante, l'oeuvre de Kressmann Taylor raconte, au travers de leur correspondance, l'histoire de deux amis durant l'ascension du nazisme en Allemagne. L'un est Allemand et habite Munich (Martin / Berling), l'autre est juif et vit à San Francisco (Max / Timsit). Le premier, endoctriné, glisse lentement vers le fascisme. Le deuxième tentera, en vain de raisonner son ami. Un jour, Max écrit une lettre à Martin lui demandant de veiller sur sa sœur, Griselle qui vient de se produire dans un théâtre berlinois. La lettre lui reviendra avec la mention "Inconnu à cette adresse". L'amitié entre les deux hommes s'eteindra sur ce silence inexpliqué. 

C'est dans la cour du couvent Saint-François à Sainte-Lucie de Tallano que les deux comédiens se sont produits devant un public ravi. En toute décontraction, après le spectacle, les deux comédiens ont échangé avec les spectateurs présents. 
 
Reportage : Marie Françoise Stefani. / Nicolas Metauer / Pauline Courseaux 

https://videos.francetv.fr/video/NI_151299@Culture

Adaptation d'une nouvelle épistolaire de l'Américaine Katherine Kressman-Taylor, publiée en 1938, "Inconnu à cette adresse" a été produite plusieurs centaines de fois au Théâtre Antoine à Paris depuis janvier 2012 avec une vingtaine d'acteurs différents, notamment Gérard Darmon, Richard Berry, Thierry Frémont et Thierry Lhermitte. La mise en scène signée Delphine de Malherbe sera reprise à la rentrée au Théâtre Antoine avec dans les deux rôles titres, Bruno Solo et Stéphane Guillon.