Festival Mimos à Périgueux : cheveux et hula hoop, accessoires du mime en 2018

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/07/2018 à 11H50, publié le 25/07/2018 à 11H51
Les artistes du Galapiat Cirque jouent dans le spectacle Capilotractées

Les artistes du Galapiat Cirque jouent dans le spectacle Capilotractées

© GALAPIAT CIRQUE, Capilotractées, Sébastien Armengol

Le 36e festival international des arts du mime et du geste a démarré ce lundi 23 juillet et pour six jours à Périgueux. Il rassemble chaque année près de 150 artistes venus de toute la planète. Jusqu’au 28 juillet, plus de quarante compagnies vont présenter des spectacles autour des "Jeux d’apparence", le thème de cette édition.

C'est l'un des plus grands festivals des arts du mime et du geste en Europe. Cette année, vingt-quatre compagnies assurent les spectacles du "in" pour ce grand rendez-vous estival qui entame sa 36e édition à Périgueux, en Dordogne.

Cent-vingt-deux avaient candidaté pour participer au "off" et seulement 20 ont été retenues. "On peut vraiment sélectionner des compagnies et des spectacles qui sont dans la thématique du festival", explique Dominique Couvreur, assistante à la programmation de Mimos. Particularité de ce "off": les artistes sont rémunérés au chapeau (au bon vouloir du public donc). Pour aider ces petites compagnies, le festival remet un Prix du public d’une valeur de 1500 € pour le gagnant et 1000 € pour celui qui arrive en deuxième place. 

Reportage F.Rouliès, P.Tinon pour France 3 Périgord

https://videos.francetv.fr/video/NI_1269883@Culture

"Capilotractées" : suspendues par les cheveux !

L’apparence est au cœur de cette édition qui joue sur le mirage, le trompe-l’œil. Deux acrobates finlandaises défient les lois de l’appesanteur avec leur spectacle "Capilotractées". Leurs longs cheveux nattés, leur permettent tour à tour d’être suspendues à un anneau de fer ou attachées l'une à l'autre par leur chevelure. "C’est un spectacle absurde, drôle […] c’est facile à regarder pour toute la famille" rassure l’une des artistes, Sonja Kosenen de la Compagnie Galiagat Cirque. Le public ne cache pas son étonnement, voire sa peur face à ce spectacle, mais il est toujours conquis.

Reportage F.Rouliès, P.Tinon, S.Giraud France 3 Périgord

https://videos.francetv.fr/video/NI_1269907@Culture

"Hoopelaï", comédie romantique moderne

Enfin ne manquez pas "Hoopelaï", une comédie romantique originale. Elle débute avec une femme qui cherche le grand Amour parmi son public. Ce qui surprend c'est sa méthode, atypique : faire tourner des cerceaux au son d’une musique entraînante. Le temps d’une rencontre, elle se lance dans un ballet de hula hoop, plein d’humour et de tendresse.

S.Bouwy, P.Tinon, S.Giraud pour France 3 Périgord

https://videos.francetv.fr/video/NI_1269909@Culture

Le spectacle d'ouverture résumait en images, l'ambiance et l'esprit qui règne sur le festival depuis son lancement. Du Mime Marceau à la compagnie Ilotopie, 36 ans de souvenirs ont défilé en trois quarts d'heure de vidéoprojection monumentale.

Reportage : Reportage F.Rouliès, P.Tinon / F. Pele

https://videos.francetv.fr/video/NI_1270073@Culture