"Chalon dans la rue" : coup d’envoi lumineux du 32e festival d’art de la rue !

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/07/2018 à 15H43, publié le 19/07/2018 à 15H41
Le festival "Chalon dans la rue" a débuté avec l'artiste Vincent Glowinski

Le festival "Chalon dans la rue" a débuté avec l'artiste Vincent Glowinski

© France 3 Bourgogne

Chalon-sur-Saône devient la capitale des arts de rue pendant cinq jours. Cette 32e édition de "Chalon dans la rue" rassemble environ 150 compagnies dans le in et off, qui est à 90% gratuit. Jusqu’au 22 juillet, le public peut découvrir à travers 1000 représentations, des spectacles, des rencontres et des concerts dans les rues de la cité bourguignonne.

Les premiers spectacles 

Le 18 juillet, le street artiste Vincent Glowinski a inauguré le festival avec son spectacle Human Brush. Sur la façade de l’Église Saint-Pierre, les mouvements du danseur se transforment en dessin et des silhouettes s’esquissent en réponse à ses déplacements. "Le rapport au corps dans le dessin c’est toujours important" explique l'artiste. Les spectateurs sont conquis, et certains s’interrogent "Comment ça marche ?". Mais la beauté de l’art demeure aussi dans sa part de mystère. A découvrir les 19 et 20 juillet place de l’Hôtel de Ville à 22h et 23h30 (30 minutes).


Reportage C.Tarrisse, A.Borlot, D.Rabeisen, N.Tupinier, E.Vial

https://videos.francetv.fr/video/NI_1268099@Culture


La place des Publics

Pour trouver des informations, rendez-vous place du collège de Chalon-sur-Saône renommée place des Publics pour l’occasion. Ici, les festivaliers s’organisent pour être sûrs de ne pas manquer les bons spectacles. De leur côté, comme à Avignon,  les artistes collent des affiches là où ils peuvent, le plus efficacement possible: "on fait attention à mettre un tire phare, une couleur flash" dit Sandrine de la Compagnie Naüm. 

Reportage M.Barate, A.Douay, E.Vial pour France 3 Bourgogne

https://videos.francetv.fr/video/NI_1267977@Culture

Des nouveautés dans la tradition

Les directeurs Bruno Alvergnat et Pierre Duforeau expliquent l'intérêt de la place des Publics pendant ces cinq jours. Lieu d’information et de convivialité, elle accueillera même un banquet pour clôturer le festival dimanche 22 juillet. Ce "Dimanche pas bête" est aussi l’occasion de réfléchir au rapport homme / animal, le fil conducteur de l'édition 2018.

Pour leur première programmation, les directeurs ont allié héritage et nouveauté et ont réfléchi à comment investir l’espace public. Inédit cette année, les quais de Chalon-sur-Saône sont en partie piétons et reçoivent plusieurs représentations in et off en même temps.

Interview de Bruno Alvergnat et Pierre Duforeau, directeurs du festival "Chalon dans la rue"

https://videos.francetv.fr/video/NI_1267979@Culture