Mises en capsules : le festival qui met le théâtre en orbite pendant 30 minutes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/06/2016 à 17H30
Festival Mise en Capsules au théâtre 13 à Paris dans le XVIIIe arrondissement 

Festival Mise en Capsules au théâtre 13 à Paris dans le XVIIIe arrondissement 

© France 3 / Culturebox

Trente minutes pour convaincre, amuser et embarquer le public dans un univers fou et décalé, tel est le défi du festival "Mises en Capsules". Jusqu'au 11 juin 2016, les amoureux du format court ont rendez-vous au Ciné Théâtre 13 de Paris. Cette 10e édition convie seize spectacles qui racontent chacun à sa façon des instants de malice, d’émotion ou encore d’humour.

C'est un véritable incubateur de talents ! Le festival "Mises en Capsules" rassemble depuis dix ans la fine fleur des auteurs, metteurs en scène et acteurs de théâtre. 

A la manière des courts-métrages au cinéma, chaque pièce ne doit pas durer plus de trente minutes. Un grand défi pour Félicien Juttner qui joue dans sa propre pièce "Acteur 2.0". 

Reportage : Jean-Laurent Serra, Isabelle Audin, Stéphane  Fouquet et C. Ngoc

https://videos.francetv.fr/video/NI_732457@Culture

Une programmation de pro

Garante d'une certaine qualité, la sélection de "Mises en Capsules" reste pointue et exigeante puisque sur 230 spectacles présentés seuls 16 sont retenus dans la programmation.

 "Les gens sont là uniquement grâce à leur mérite et pas du tout par connaissance", assure Salomé Lelouch, créatrice du festival. 
"La Main de Leïla" De Aïda Asgharzadeh et Kamel Isker Mise en scène Régis Vallée

"La Main de Leïla" De Aïda Asgharzadeh et Kamel Isker Mise en scène Régis Vallée

© France 3 / Culturebox

La place à l'audace

Créé par Benjamin Bellecour et Pierre-Antoine Durand, ce festival de formes courtes permet de présenter au public, chaque soir, cinq spectacles différents. 

En 10 ans, "Mises en Capsules" a fait éclore de nombreux talents. Camille Chamoux, Pierre Nivey, Sara Forestier ou encore Patrick Chesnais sont passés par la scène du théâtre 13

La programmation se veut aussi audacieuse et décalée. A l'image de la première création de Noémie Elbaz, "Comme elles inspirent", qui explore l'image de la femme et la condition féminine. Pour la jeune interprète très inspirée par la chorégraphe Pina Bausch, le rêve serait d'adapter sa pièce à un format plus long.  
"Comme elles inspirent" de Raphaële Moussafir Mise en scène Noémie Elbaz

"Comme elles inspirent" de Raphaële Moussafir Mise en scène Noémie Elbaz

© France 3 / Culturebox