Josiane Balasko seule en scène dans "La femme rompue" de Simone de Beauvoir au Théâtre Hébertot

Publié le 19/02/2018 à 10H48
Josiane Balasko dans un rôle dramatique avec "La femme rompue"

Josiane Balasko dans un rôle dramatique avec "La femme rompue"

© capture

La comédienne Josiane Balasko fait son retour sur les planches avec "La femme rompue" au Théâtre Hébertot à Paris. Un magnifique texte de Simone de Beauvoir sur la condition féminine dont parle la comédienne invitée du Soir 3.

Seule sur scène, Josiane Balasko  joue au Théâtre Hébertot à Paris "La femme rompue" jusqu’au 24 mars 2018. Une pièce de théâtre mise en scène par la comédienne Hélène Fillières. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1188263@Culture

Un rôle dramatique

On est loin des rôles comiques de Josiane Balasko. Dans ce huit clos, la comédienne offre une interprétation poignante d’une femme blessée et tourmentée. Son personnage se retrouve un soir de Nouvel An face à ces vieux démons. Sans quitter son canapé, elle énumère ses malheurs : un mariage raté, une fille qui s’est suicidée, un fils dont elle n’a plus la garde. Elle vide son sac avec colère, agressivité, vulgarité parfois. 

C’est quelqu’un qui est en rage. Elle est le produit de l’éducation qu’on lui a donnée. C'est-à-dire une femme qui est aliénée à sa condition féminine qu’on lui a inculquée dès l’enfance Et qui souffre d’être rejetée, de ne plus faire partie du club.

Josiane Balasko

Un récit féministe

Le conditionnement des femmes est au cœur de ce texte de Simone de Beauvoir publié en 1967 qui comprend trois nouvelles. Josiane Balasko interprète "Monologue". Un récit féministe, à l’époque, qui critique le modèle de la femme au foyer, soumise à son mari et vouée au bonheur de ses enfants. 

Le texte date de 1967. Ce n’est plus aussi évident dans nos sociétés occidentales. Mais ça l’est peut-être ailleurs.

Josiane Balasko