Avignon : avec Jean-François Homo à la barre, Rimbaud navigue en terre de slam

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/07/2016 à 18H07
Jean-François Homo livre un "Rimbaud en morceaux" au théâtre du Verbe Fou du  festival d'Avignon 

Jean-François Homo livre un "Rimbaud en morceaux" au théâtre du Verbe Fou du  festival d'Avignon 

© France 3 / Culturebox

Entre théâtre et slam, le comédien Jean-François Homo revisite Arthur Rimbaud au festival OFF d'Avignon. Seul sur la scène du théâtre du Verbe Fou, il déclame les textes du poète dans son "Rimbaud en morceaux" et livre "un opus poétique non identifié". A voir jusqu'au 30 juillet 2016.

Jean-François Homo a porté dans sa valise tout un tas de souvenirs et d'amour de jeunesse. Faire le OFF d'Avignon c'est offrir aux spectateurs ce qu'il a de plus cher : sa passion pour Arthur Rimbaud et les vers du poète maudit.

Avec "Arthur Rimbaud en morceaux" le comédien nîmois fait revivre aujourd'hui le poète écorché vif, qui aurait 162 ans aujourd'hui.

Reportage :  P. Arisa / E. Mangani / C. Delannoy

https://videos.francetv.fr/video/NI_757493@Culture

Rimbaud, le slam et le rap

Pour Jean-François Homo, il ne fait aucun doute qu'Arthur Rimbaud est un précurseur du slam et du rap. Les mots sont parlés, rythmés, parfois chantés. La modernité de ses idées et la rythmique de ses vers collent  à la vie d'aujourd'hui. "Il arpenterait les lieux les plus improbables pour déclamer ses textes.", raconte le comédien et animateur de la Compagnie du Beau Parleur.  

Les rappeurs, les slameurs, ces nouveaux poètes du XXIe siècle sont très proches de Rimbaud

Jean Francois Homo Rimbaud à Avignon © France 3 / Culturebox

Un univers rimbaldien 

Avec dans les hauts parleurs le son électro-pop du groupe Omoh, il donne un véritable coup de jeune à l'oeuvre et à l'homme.
Un gouvernail, un pied de micro, une malle remplie de cordages, un livre abimé, une vieille bouteille, les accessoires font plonger le spectateur dans l'univers parfois sombre et agité du poète. 

Au milieu des grands poètes de l'époque, il se fait mal voir parce qu'il ne supporte pas l'ordre établi. C'est un hypersensible inadapté socialement

JF Homo © DR / Le Verbe Fou

Entre théâtre et récital, slam et monologue, Jean-François Homo a rassemblé tous ces éléments sous l’œil complice d’une chorégraphe pour composer cette sorte "d’OPNI" (opus poétique non identifié),

Je ne suis pas Arthur RIMBAUD, je suis tour à tour, le lecteur, le témoin et l’interprète.
Celui qui navigue entre l’œuvre et la vie du poète. Parfois je plonge et je m’identifie, puis je refais surface…

Jean-François Homo

Rimabud en morceaux © DR