Martin Guillaud, 21 ans, premier pas d'un jeune comédien dans le Off d'Avignon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/07/2014 à 10H55
Martin Guillaud (au centre) vit son premier festival Off d'Avignon avec "Les fables de La Fontaine, ordre du Roi !" en compagnie de 7 autres comédiens

Martin Guillaud (au centre) vit son premier festival Off d'Avignon avec "Les fables de La Fontaine, ordre du Roi !" en compagnie de 7 autres comédiens

© Chrystel Chabert

Quand on choisit de faire du théâtre, impossible de ne pas passer par la case Avignon où le Off permet à de jeunes comédiens de se confronter au public. C'est le cas de Martin Guillaud. Ce jeune comédien de 21 ans, qui vit son premier Off. Intensément : il est à l'affiche de deux spectacles. Ce jour là, il officiait Cour des Notaires dans "Les fables de La Fontaine, ordre du Roi !".

Un mot d'abord sur ces "Fables de la Fontaine, Ordre du Roi !" qui se sont bâties autour d'improvisations avant que deux professeurs des Ateliers du Sudden ne décident de s'en emparer. En partant de leur spécialité (le théâtre classique et la commedia dell'arte), ils ont imaginé l'histoire suivante : en 1690, Madame de Maintenon fait régner une ambiance austère, à Versailles et son mari se languit du théâtre qu'il aime tant. Le début de l'histoire, le voilà, en quelques extraits :

https://videos.francetv.fr/video/NI_149547@Culture

Pour Martin Guillaud, ce premier Avignon est déjà bien chargé et propice à la schizophrénie. Les jours pairs, à 17h30, il est avec ses amis et anciens élèves des Ateliers du Sudden à la Cour des Notaires pour jouer "Les Fables de la Fontaine, ordre du Roi !", une comédie colorée et débordante d'énergie, de dérision aussi, où la troupe de huit jeunes comédiens s'en donne à coeur joie pour faire rire le public, où enfants comme adultes trouvent chacun leur compte.

https://videos.francetv.fr/video/NI_149551@Culture

Deux scènes, deux rôles diamétralement opposés

La Fontaine, c'est pour les jours impairs. Car les jours impairs à 21h, sur la scène de L'Alibi, Martin Guillaud endosse un tout autre rôle et change radicalement de registre pour devenir Orso, le frère de la célèbre Colomba de Prosper Mérimée, un texte adapté pour la première fois au théâtre par Fanny Alfonsi. Une double aventure passionnante et... éreintante ?

https://videos.francetv.fr/video/NI_149545@Culture

Cette année, le Off d'Avignon a attiré 1 083 compagnies et pour la plupart, cela représente un investissement financier important. Car sans parler de la location de la salle, il faut vivre un mois à Avignon, se nourrir, se loger, essayer d'aller voir des spectacles aussi. Certaines compagnies ont choisi de passer par le financement participatif en lançant un appel aux internautes via des plateformes comme KissKissBangBang. C'est le système qu'ont choisi Martin et ses collègues pour financer leur venue à Avignon. Le résultat a atteint 3 705 euros, dépassant ainsi leur objectif initial fixé à 2 700 euros..

Si cette méthode de financement est intéressante, elle met quand même en relief les difficultés des compagnies et des comédiens pour fonctionner et vivre correctement. Impossible alors de ne pas penser aux problèmes des intermittents et à la précarité de ces métiers de la scène. Cela pèse t-il dans la balance quand on se lance dans une carrière de comédien ?

https://videos.francetv.fr/video/NI_149549@Culture

L'article touche à sa fin. On n'allait pas vous laisser partir sans vous offrir l'une de ses plus célèbres fables de La Fontaine : La Cigale et La Fourmi revue et corrigée par Martin et ses amis !

https://videos.francetv.fr/video/NI_149541@Culture

Les comédiens : Anaïs Dupré, Margaux Gorce, Martin Guillaud, Julian Jouet, Caroline Le Lausque, Gabriel Mazères, Adeline Valeyre et Michaël Zito

"Les fables de La Fontaine, ordre du Roi !" mis en scène par Anne Morier et Philippe Rondest, Cour des Notaires à Avignon jusqu'au 27 juillet - 17h30 - Durée : 55 min - A partir de 5 ans - En plein air 

Et notez bien : Martin Guillaud est sur la scène de L'Alibi à 21h les jours pairs dans "Colomba, histoires corses" de Prosper Mérimée, sur une adaptation et mise en scène de Fanny Alfonsi