"Cour d'honneur" de Jérôme Bel sur Culturebox: les souvenirs du public d'Avignon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/07/2013 à 11H55
"Cour d'honneur" de Jérôme Bel © Christophe Raynaud de Lage

Découvrez vendredi 19 juillet en direct sur France 2 et Culturebox "Cour d'honneur" de Jérôme Bel. L'artiste plonge dans la mémoire de 14 spectateurs, invités à évoquer sur scène un ou plusieurs spectacles de la Cour d'honneur qui ont marqué leur vie. Des extraits de pièces mythiques accompagnent leurs récits, ainsi que la voix d'Isabelle Huppert, par écran interposé.

Une petite annonce

"Avis de recherche. En vue de la pièce qu'il prépare pour la Cour d'honneur du Palais des papes en 2013, Jérôme Bel souhaite rencontrer des spectateurs ayant assisté à un ou plusieurs spectacles dans ce lieu depuis la création du festival": la petite annonce, parue pendant le festival d'Avignon 2011, a eu un succès inespéré.

Sur la centaine de personnes qui se sont présentées, Jerôme Bel en a choisi 14. Ceux dont le récit est le plus singulier, étudiant, professeur, graphiste ou infirmière. "Ce sont des gens dont le théâtre et la danse ne sont pas le métier: je voulais savoir ce que le spectacle faisait à des gens qui font tout à fait autre chose dans la vie. Est-ce que ça a des conséquences? A quoi ça sert?", explique Jérôme Bel.
Les spectateurs témoignent © Christophe Raynaud de Lage
Je me souviens

Ainsi dans le spectacle, tour à tour ils se lèvent, disent leur nom et témoignent. Il y a Jacqueline Micoud, 70 ans, inspirée toute sa vie par Antigone, vue dans la Cour alors qu'elle avait 17 ans. Bernard Lescure, ému aux larmes par "Le soulier de satin" de Claudel monté en intégrale, de 22 H à 8 H du matin, par Antoine Vitez en 1987. Ou encore le médecin de garde de la Cour pendant 20 ans, empêché de voir Isabelle Huppert dans "Médée" montée par Jacques Lassalle en 2000, du fait d'incessantes interventions auprès de spectateurs malades. Grâce à internet, le visage d'Isabelle Huppert s'est affiché sur les vieilles pierres du mur du Palais des papes mercredi soir pour dire quelques phrases de Médée, en direct d'Australie où elle joue "Les Bonnes".
Un projectionniste au cinéma Utopia raconte comme la voix d'Agnès Sourdillon lui avait fait "l'effet d'un citron dans la bouche", et voici que l'actrice s'avance pour jouer quelques vers de "L'Ecole des femmes", et chacun des 2.000 spectateurs imagine un citron.
Outre un extrait de "L'École des Femmes" de Molière, des acteurs rejouent les scènes évoqués par les spectateurs. D'Isabelle Huppert qui lit des phrases de Médée, en direct d'Australie où elle joue "Les Bonnes" à une évocation d'(A)pollonia, spectacle du metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski donné en 2009 à Avignon en passant par la voix vibrante de Gérard Philippe dans "Le Prince de Hombourg" (mis en scène par Jean Vilar dans la Cour d'honneur en 1951).

Chacun avec ses mots raconte les scandales, les émerveillements et parfois l'ennui. C'est drôle et émouvant.

"Le théâtre a changé ma vie"  

"Le théâtre a changé ma vie", confie pour sa part Jérôme Bel avant la Première. "Je pense que l'art est là pour nous aider à mourir, pour nous apprendre à réagir face à ce qui peut arriver, et in fine ce qui arrive, c'est la mort". "Il nous aide à représenter les choses insupportables, à comprendre nos pulsions aussi : c'est ça que je voulais vérifier auprès des spectateurs", explique-t-il. De tous les arts, le spectacle vivant est le plus fugace: "c'est un travail sur la mémoire impossible du théâtre. Les photos, les enregistrements restent, mais le spectacle, tout entier, n'existe plus que dans la mémoire".

Jérôme Bel, bien qu'identifié comme chorégraphe, s'est lancé depuis longtemps dans des spectacles plus proches du théâtre expérimental. Sa dernière pièce présentée à Avignon en 2012 était le fruit d'une collaboration avec des acteurs handicapés mentaux du Theater Hora basé à Zurich. 

"Le spectateur est co-producteur du spectale" aime t-il à dire, dans  "Cour d'honneur", il est aussi acteur.

Reportage : M-H.Bonnot, T.Breton, P.Auger, I.Palmer

https://videos.francetv.fr/video/NI_136953@Culture


"Cour d'honneur" de Jérôme Bel
Cour d'honneur du Palais des Papes
17, 18, 19, 20 juillet à 22H
Réservations : 04 90 14 14 14  
Avec 17 spectateurs et Isabelle Huppert, Samuel Lefeuvre, Agnès Sourdillon....

Découvrez "Cour d'honneur" en direct sur France 2 et Culturebox, vendredi 19 juillet 2013 à 22h30


Neuf des spectacles évoqués par les spectateurs de Cour d’honneur sont proposés sur Culturebox   
Culturebox propose de retrouver en intégralité et en exclusivité neuf des spectacles évoqués dans le spectacle de Jérôme Bel, filmés dans la Cour d’honneur du Palais des papes : Cesena d'Anne Teresa de Keersmaeker, Papperlapp de Christophe Marthaler, Richard II de Shakespeare, Woyzeck de Büchner, Inferno de Roméo Castellucci, Je suis sang de Jan Fabre, L'École des femmes de Molière, Casimir et Caroline de Johan Simons et Médée d’Euripide.

Racontez-nous vos souvenirs de théâtre ! 
"Cour d'honneur" de Jérôme Bel donne la parole au public et questionne le spectateur que vous êtes...  
A cette occasion, nous aimerions que vous nous racontiez vos expériences et vos souvenirs de théâtre. Ce qui vous a plu ou déplu, choqué, émerveillé, etc.

Laissez vos commentaires ici. Nous sommes impatients de vous lire !