"Bérénice" de Racine : l'amour fou face à la raison d'Etat se joue à Besançon

Publié le 24/01/2018 à 12H39
Titus et Bérénice, photo de répétition

Titus et Bérénice, photo de répétition

© Centre Dramatique National de Besançon

La metteuse en scène et directrice du Centre Dramatique National de Besançon, Célie Pauthe, présente sa version de "Bérénice" de Racine. Une vision de l'amour fou mais impossible qui lui a notamment été inspirée par un court-métrage réalisé par Marguerite Duras en 1979 "Césarée". Un film qui est présent dans le spectacle. A voir du 24 janvier au 2 février 2018.

"Titus, qui aimait passionnément Bérénice, et qui même, à ce qu’on croyait, lui avait promis de l’épouser, la renvoya de Rome, malgré lui et malgré elle, dès les premiers jours de son empire". Cette préface de "Bérénice" a été écrite par Jean Racine en 1670. Ce grand classique du théâtre français est repris et mis en scène par la directrice du CDN de Besançon Célie Pauthe. 

Reportage : France 3 Franche-Comté : J. Gantner / S. Poirier / R. Bolard / M. Blanc

https://videos.francetv.fr/video/NI_1169805@Culture

Célie Pauthe a confié à la jeune comédienne Mélodie Richard le rôle de Bérénice. Une femme aimée passionnément par Titus, mais rejetée pour des raisons politiques. Comme souvent dans les tragédies, le propos peut aisément être transposé d'une époque à une autre. Célie Pauthe connaissait bien sûr la pièce de Jean Racine, mais c'est grâce à Marguerite Duras qu'elle a eu envie de la mettre en scène. "Tout s'est concrétisé quand j'ai découvert le court-métrage que Marguerite Duras a réalisé sur Bérénice. "Césarée" est un film-poème sorti en 1979". Le film est présenté dans le spectacle. L'auteure y imagine l'après séparation, le retour de Bérénice à Césarée, sa ville natale de Judée, dont elle était reine et qu'elle a quitté pour suivre Titus. 

"Césarée", court-métrage de Marguerite Duras, 1979