Sandrine Bonnaire joue "L'odeur des planches" en prison

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/02/2014 à 17H17
Sandrine Bonnaire joue "L'odeur des planches" à la maison d'arrêt de Valence

Sandrine Bonnaire joue "L'odeur des planches" à la maison d'arrêt de Valence

© France 3 / Culturebox capture d'écran

Pour la première fois depuis près de 25 ans, Sandrine Bonnaire a fait son retour au théâtre, au mois de février à la Comédie de Valence, dans une adaptation du roman de Samira Sedira, "L'odeur des planches" (Le Rouergue). Les détenus de la maison d'arrêt de Valence ont également eu droit à une représentation.

L'actrice et réalisatrice de 46 ans n'était pas remontée sur les planches depuis 1990 quand elle avait joué "La bonne âme du Se-Tchouan" de Bertolt Brecht, précisent les éditions du Rouergue.
Adaptée par Samira Sedira et Richard Brunel, patron de la Comédie de Valence, cette création en forme de lecture-spectacle a été donnée du 21 au 24 février 2014  à la Comédie de Valence. 

Reportage : S. Adam / S. Hyvon / V. Frumillon / A. Gavin

https://videos.francetv.fr/video/NI_142429@Culture

Samira Sedira, l'auteure
Samira Sedira était comédienne, elle jouait sur les scènes des plus grands théâtres, au Festival d'Avignon, enchaînait les contrats. Puis, du jour au lendemain, plus aucune proposition.
"L'Odeur des planches" raconte cette éclipse, les heures de ménage qu'il lui faut faire pour survivre. Elle ne revendique rien. Elle raconte. A chaque paragraphe, plane l'ombre du théâtre, et dans un récit parallèle, elle revient sur l'histoire de sa famille d'immigrés algériens, qui ont dû composer avec l'acculturation, le travail disqualifié, la solitude...

Sandrine Bonnaire
Sandrine Bonnaire, César de la meilleure actrice en 1986, "a accepté d'incarner ce rôle et cela nous ravit qu'une comédienne aussi respectée, aussi aimée, et fine dans son jeu d'actrice, interprète cette oeuvre", se réjouit Richard Brunel. A partir du 25 mars, elle doit également jouer une pièce de Jean-Claude Carrière, "L'aide-mémoire", avec Pascal Greggory, au Théâtre de l'Atelier à Paris.


"L'odeur des planches" 
Auteur : Samira Sedira
Genre : Romans et nouvelles - français
Editeur : Rouergue, Arles, France
Prix : 16.00 €
Résumé : "Comédienne dans les plus grands théâtres publics, Samira Sedira se retrouve à 44 ans en fins de droit, faute d’engagements, et obligée de faire des ménages pour survivre. Fille de travailleurs immigrés algériens, elle est alors renvoyée brutalement à ses origines sociales, elle qui croyait s’en être échappée. Dans ce journal du désenchantement, elle croise les fils de sa mémoire familiale, son quotidien de bonne à tout faire et son amour pour le monde du théâtre. Des ombres à la lumière, un premier roman très fort".