Pourquoi Le Nombril du Monde transforme-t-il Pougne-Hérisson en Golden City ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/08/2010 à 09H31
Pourquoi Le Nombril du Monde transforme-t-il Pougne-Hérisson en Golden City ?

Pourquoi Le Nombril du Monde transforme-t-il Pougne-Hérisson en Golden City ?

© Culturebox

Pougne-Hérisson,  petit village des Deux-Sèvres accueille tous les deux ans le Festival du Nombril du Monde. La rédaction nationale de France 3 propose un feuilleton sur les coulisses de l'édition 2010. Deuxième épisode sur l'origine d'une "mégalopole" Golden City.

https://videos.francetv.fr/video/NI_120083@Culture

Pendant le Festival du Nombril du Monde 2010, Pougne-Hérisson -frêle bourgade de 360 habitants- devient Golden City, une cité "qui se la pète". Aux quatre coins de l'agglomération naissent un Zénith, un Grand Palais, un centre culturel international, des boutiques, une préfecture, une zone de douane, un pôle emploi, un planning familial... Pourquoi cet urbanisme fulgurant ?
La forte consommation d'anxiolytiques en milieu rural prouve le ras le bol de ses habitants, leur ennui profond, l'isolement, la peur face à un avenir incertain. Dépourvue de services, loin de tout, la campagne distille ses odeurs nauséabondes. Un constat s'est imposé à Pougne-Hérisson : la campagne, c'est pourri ! 
  
A découvrir aussi sur Culturebox :
Le premier épisode : Comment Pougne-Hérisson est-il devenu le Nombril du Monde ?
Pour ses 25 ans, le festival d'Aurillac se déshabille devant Spencer Tunick
Toutes les vidéos des
festivals été 2010