"On n'est pas que des valises", les ex-Samsonite continuent le combat sur scène

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/10/2016 à 10H38
"On n'est pas que des valises", les anciennes salariées de Samsonite continuent le combat sur scène 

"On n'est pas que des valises", les anciennes salariées de Samsonite continuent le combat sur scène 

© France 3 / Culturebox

"On n'est pas que des valises" raconte l'histoire de la fermeture de l'usine Samsonite d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) en 2007 qui a laissé près de 200 femmes au chômage. Mondialisation, délocalisation, rachat frauduleux, sept anciennes salariées dévoilent tout dans cette pièce de théâtre coup de poing. Le spectacle est en tournée dans les Hauts-de-France.

Il y a presque dix ans, l'usine Samsonite d'Hénin-Beaumont fermait définitivement ses portes, laissant 200 personnes sur le carreau, essentiellement des femmes.
 
Elles racontent aujourd'hui sur scène le long combat mené contre la direction du géant américain du bagage, dans "On n'est pas que des valises".

La pièce est programmée dans plusieurs villes des Hauts-de-France et s'arrêtera le 17 novembre à Hénin-Beaumont, siège de l'ex-usine et actuel fief du Front national. 

Reportage : C. Arnold / JP. Crinon / A. Maquet

https://videos.francetv.fr/video/NI_816135@Culture


Jouer son propre drame

Aujourd'hui sept anciennes ouvrières de l'entreprise ont le courage de monter sur les planches et d'incarner leur propre rôle pour raconter dix années d'une lutte emblématique.  

Le message c'est de ne pas se laisser faire, il faut combattre et faire voir qu'on est là. On est peut-être petit mais on est là...

Annie Vandesavel
Ex-salariée de Samsonite
Samsonite 1 © DENIS CHARLET / AFP

Fière et toujours debout

On suit ces femmes entre cours de justice, avions, voyages en Amérique, on les retrouve face à face avec Mitt Romney, star des marchés financiers américains et candidat à la Maison Blanche. La réalisatrice Hélène Desplanques s'est emparée de ce sujet où l'humain, une fois encore, est malmené.   

"Cette pièce narre une histoire de la mondialisation, mais ces filles, au lieu de se lamenter et rester passives, sont dans les actes : poursuivre le combat, jusqu'aux Etats-Unis et sans parler anglais, c'est fou !", raconte admirative Hélène Desplanques, la metteur en scène. L'auteure du documentaire "Liquidation totale", dont s'inspire la pièce, suit leur parcours depuis plus de dix ans. 
Samsonite 4 © DENIS CHARLET / AFP

Cette aventure a offert à ces femmes une nouvelle tribune et beaucoup de fierté. 

C’est d’abord l’histoire d’une usine. L’usine, elle a ouvert, j’étais même pas née... Elle s’appelait Samsonite. Mamie et ses copines, elles fabriquaient des valises...


L'histoire de ces femmes abandonnées par leur employeur est racontée par une petite fille de 10 ans. Maeva embarque les spectateurs dans l'incroyable épopée vécue par les ouvrières de Samsonite qui refusent de baisser les bras et qui, avec l'aide de l'avocat Fiodor Rilov, attaquent en justice la multinationale et le fonds d'investissement américains. Une histoire vraie, un conte moderne.
Samsonite 3 © France 3 / Culturebox
L'affaire Samsonite se règle désormais devant les tribunaux anglais et sur scène.