Ode à la vieillesse avec la compagnie AdHok au Festival d'Aurillac

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/08/2012 à 12H42
"Échappées Belles" par la Cie HadHok au festival de théâtre de rue d'Aurillac

"Échappées Belles" par la Cie HadHok au festival de théâtre de rue d'Aurillac

© France3/Culturebox

“Echappées belles : Issues de secours & Point de fuite”, la dernière création de la compagnie Adhok est l'une des curiosités à découvrir au Festival International de Théâtre de Rue d'Aurillac. La compagnie d'origine parisienne s'est intéressée au thème de la vieillesse et aux comédiens d'un certain âge.

Ce spectacle, créé au "Parapluie" d'Aurillac où la compagnie Ad Hoc était en résidence, évoque avec subtilité et tendresse le passage des années. Les souvenirs que nous lèguent les anciens, les vieux, les grands-parents sont explorés dans "Échappées Belles". A partir d’une collecte de témoignages mis en mots et chorégraphiés, les deux spectacles sondent avec sensibilité le vieillissement.  Pas de plaintes ici mais des constats lucides et quelques joyeuses provocations !

Assise au milieu du public, la ministre de la culture Aurélie Filippetti a semblé touchée par le message porté par la compagnie. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_131995@Culture

La compagnie Hadok présente au Festival d'Aurillac deux créations :
- « Issue de secours » retrace l’évasion de 7 seniors de leur maison de repos, comme une dernière connexion à la vie du dehors. Qui voudrait encore d’eux ? Que feront-ils de ce baroud d’honneur ?

- « Point de fuite » revisite tout le parcours d’une vie. Que reste-t-il de l’enfance, de l’amour, des souvenirs, des désirs intacts, des blessures et des espoirs ? Tant que le cœur palpite, l’insoutenable légèreté de l’être vit !

Le Festival International de théâtre de rue d'Aurillac du 22 au 25 août 2012