Ne te promène donc pas toute nue, du pur Feydeau joué par le Théâtre de La Lanterne à la Rochelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/07/2009 à 14H42
Ne te promène donc pas toute nue, du pur Feydeau joué par le Théâtre de La Lanterne à la Rochelle

Ne te promène donc pas toute nue, du pur Feydeau joué par le Théâtre de La Lanterne à la Rochelle

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_478905@Culture

Jusqu'au 1er août,l'Oratoire à la Rochelle propose une adaptation de la célèbre pièce de de Georges Feydeau, "Ne te promène donc pas toute nue", une  critique acérée de la bourgeoisie française interprétée par la compagnie rochelaise du Théâtre de la Lanterne.

Si la qualité d'un auteur se mesure au nombre de reprises de ses pièces, alors Feydeau est certainement l'auteur le plus génial de tous les temps. Longtemps, on le considéra comme "le plus grand amuseur comique après Molière". Pourtant, résumer son oeuvre à son cela serait très réducteur. Car comme Molière, Feydeau était un peintre des moeurs, qui jugeait sans complaisance la société de son temps, celle de La Belle Epoque. Ses personnages plongés dans des situations cocasses, semblent parfois irréels mais ils sont pourtant fidèles aux modèles de l'époque. Quant à l'homme lui même, il était parait-il taciturne, angoissé au point de passer ses nuits chez Maxim's devant une bouteille de champagne...factice. Ses dernières années de vie furent marquées par la tristesse et de la maladie. Toujours est-il que les ressorts comiques qu'il inventa sont encore utilisées dans le monde entier, à commencer par les sictoms américains.

-> retrouvez cet article sur la mécanique Feydeau dans l'Humanité.fr