Molières 2018 : 4 Molières pour "Adieu Monsieur Haffmann", Daroussin, Gamblin, Laure Calamy et Marina Hands récompensés

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/05/2018 à 11H39, publié le 28/05/2018 à 23H22
La 30e cérémonie des Molières, présentée par l'actrice Zabou Breitman, a récompensé "Adieu Monsieur Haffmann" de quatre statuettes.

La 30e cérémonie des Molières, présentée par l'actrice Zabou Breitman, a récompensé "Adieu Monsieur Haffmann" de quatre statuettes.

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Pour les trente ans des Molières, les grands noms du théâtre se sont réunis pour une cérémonie exceptionnelle présidée par l'actrice Zabou Breitman. Résumé de cette grande soirée retransmise en différé sur France 2 depuis la salle Pleyel.

20h10 : Dans la salle la Ministre de la Culture Françoise Nyssen, Delphine Ernotte, directrice de France Télévisions, Michel Bouquet ou encore l'acteur Bruno Solo, en lice pour le prix du second rôle masculin pour son rôle dans "Baby".

20h14 : Zabou Breitman entre en scène dans une élégante robe de soirée. Nous avions rencontré l'actrice pour évoquer sa première en tant que maîtresse de cérémonie des Molières. Elle ouvre "une cérémonie sous le signe de l'amour" et déclare son amour au théâtre.

20h16 : L'actrice et réalisatrice rend hommage à ses parents en récitant une scène de Dom Juan avec l'accent québecois de sa mère !

20h19 : Zabou Breitman appelle plusieurs femmes sur scènes pour célébrer la mixité au théâtre. Après une entrée sur le beat de "Still Dre" de Dr.Dre, les comédiennes arrachent leur robe pour un rap sur un extrait d'Andromaque de Racine

20h21 : Un montage illustre les plus grands moments des cérémonies précédentes pour fêter le 30e anniversaire des Molières. Les blagues d'Yves Lecoq et de Guy Bedos, les discours interminables de Galabru et d'autres moments mythiques sont projetés sur la scène.

20h24 : Anne Roger et Alexis Michalik entrent sur scène pour remettre le premier prix de la soirée, le Molière du meilleur comédien dans un second rôle. Le Molière est attribué à Franck Desmedt, pour "Adieu Monsieur Haffmann" de Jean-Philippe Daguerre.

20h26 : Pour remettre le Molière de la comédienne dans un spectacle public, Isabelle Carré et Dominique Pinon entrent en scène. C'est Marina Hands qui remporte ce Molière pour son rôle dans "Actrice" de Pascal Rambert. 

20h31 : En hommage à Paul Claudel, Chantal Ladessou, toute de rouge vêtue, déclame quelques vers du dramaturge de sa voix rocailleuse.

20h33 : Place au Molière du jeune public et pour remettre ce trophée, Rebecca Marder et le grand Michael Lonsdale, longuement applaudi par l'assistance. Après un suspense interminable maintenu par un Michael Lonsdale farceur, le vainqueur est finalement annoncé. Joël Pommerat et la Cie Louis Brouillard l'emportent pour le Petit Chaperon Rouge.

20h39 : Le Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle est attribué à Christine Murillo, dans Le Tartuffe de Molière, mise en scène par Michel Fau. La comédienne n'avait préparé qu'un discours de perdante, sobrement nommé "Ah bah tampis". "Michel Fau est une fée", conclut-elle avant de quitter la scène sous les applaudissements du public.

20h45 : "J'aimerais bien voir un rodéo avec du sang", "Elle est complètement plate", "Tout est moche". Le sketch de Catherine Hiegel qui joue une spectratice désagréable n'emporte pas l'adhésion de la salle Pleyel...

20h48 : Rod Paradot triomphe pour son rôle de Nicolas dans "Le Fils" de Florian Zeller, mis en scène par Ladislas Chollat. Le jeune acteur obtient le Molière de la révélation masculine, après son César du meilleur espoir en 2016.

20h51 : Le Molière de la révélation féminine est remis par Julie-Marie Parmentier et MIchel Jonasz. Julie Cavanna est sacrée meilleure révélation pour "Adieu Monsieur Haffmann" de et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre."Je n'ai préparé de discours puisque ça n'arrive qu'aux autres", dit-elle avec émotion avant de remercier sa famille.

20h55 : Hommage aux artistes disparus cette année sur la reprise du "monde est stone" de Maurane.

21h00 : Jean-Philippe Daguerre remporte la course féroce au Molière de l'auteur francophone vivant pour "Adieu Monsieur Haffmann". Le metteur en scène de 50 ans lance des remerciements à ses acteurs, sa "Champion's League", qui ont partagé cette aventure et cette longue tournée avec lui.

21h08 : Valérie Bonneton pousse un François Berléand bougon dans un fauteil roulant (celui de la pièce Ramsès II dans laquelle jouait le comédien) pour annoncer le Molière de la comédie. Victoire pour Le Gros Diamant du Prince Ludwig, de Henry Lewis, Jonathan Sayer et Henry Shields, mis en scène par Gwen Aduh au Théâtre du Gymnase.

21h14 : Place au Molière du metteur en scène dans un spectacle de théâtre privé. Le prix est remis à Joël Pommerat pour son "Cendrillon", absent il est représenté par sa compagnie. 

21h17 : C'est la troupe d'Ariane Mnouchkine, particulièrement émue, qui reçoit le Molière de la mise en scène pour un spectacle de théâtre public pour "Une chambre en Inde". 

21h22 : Une déclaration au théâtre, "le pays du vrai". Jean-Pierre Daroussin fait son apparition sur un texte de Victor Hugo avant de remettre le Molière de la comédie visuelle. La distinction revient à Cendrillon de Joël Pommerat. Un spectacle "100% belge" qui traverse les frontières selon son auteur qui honore Eric Soyer à la scénographie et à la lumière, Isabelle Deffin aux costumes et Renaud Rubiane à la vidéo.

21h29 : "Desproges on pourrait plus dire ce qu'il disait. La preuve que si, je viens de le faire". Blanche Gardin rend hommage à l'humoriste, disparu il y a 30 ans avant de remettre le Molière de l'humour. Contre toutes attentes, le molière est attribué à... Blanche Gardin qui se remet le trophée en personne. "Je suis la seule femme à recevoir un prix l'année de l'affaire weinstein. C'est tout moi ça, je reçois un prix et il n'a aucune valeur" plaisante-t-elle en remerciant sa thérapeute pour sa récompense. C'est la première fois qu'une actrice se remet un prix à elle-même.

21h37 : Laure Calamy est sacrée Meilleure comédienne dans un spectacle de théâtre privé pour Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, mis en scène par Catherine Hiegel.

21h42 : Et maintenant le Molière du seul(e) en scène est attribué à "Vous n’aurez pas ma haine", avec Raphaël Personnaz et mis en scène par Benjamin Guillard. Le comédien, après avoir remercié sa famille de "coeur et de théâtre" a insisté sur "l'importance de la culture et de la poésie face à l'ignorance".

21:48 : Un défibrillateur pour Jean-Pierre Daroussin ! Le comédien est enchanté à l'idée de recevoir le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé pour Art de Yasmina Reza.

21h52 : Jacques Gamblin embrasse Zabou Breitman après avoir obtenu le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre public. Il appelle son scénariste sur scène Bastien Lefèvre qui le fait virevolter de joie !

22h00 : Interprétation passionnée et très érotique de "L'Envie d'Aimer" par Judith Chemla et Serge Bagdassarian qui transforment la salle Pleyel en karaoké géant. Le couple dansant remet le Molière du spectacle musical à "Histoire du soldat", de Ramuz et Stravinsky, sur une mise en scène de Stéphan Druet.

22h10 : Le président des Molières, Jean-Marc Dumontet monte sur scène pour remercier Zabou Breitman et sa "liberté" et remettre les deux derniers prix : le Molière du théâtre public et privé.

22h16 : La très nombreuse troupe d'Ariane Mnouchkine revient sur scène. "Une Chambre en Inde" est récompensée par le Molière du théâtre public.

22h19 : Place au dernier prix, le Molière du théâtre privé...

22h20 : Et le Molière du théâtre privé revient "Adieu Monsieur Haffmann" de et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre, déjà récompensé par le prix de l'auteur francophone vivant, plus tôt dans la soirée. "Adieu Monsieur Haffman" remporte quatre Molières au total.
Jean-Philippe Daguerre, scénariste et metteur en scène de la pièce "Adieu Monsieur Haffman" qui repart avec quatre statuettes.

Jean-Philippe Daguerre, scénariste et metteur en scène de la pièce "Adieu Monsieur Haffman" qui repart avec quatre statuettes.

© Jean-Baptiste Tournié