Mime Marceau: "Fractales. Temps Zéro", l'hommage de ses filles et de son ex-compagne 10 ans après sa mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/10/2017 à 11H44, publié le 20/10/2017 à 11H34
Un spectacle en hommage au Mime Marceau 

Un spectacle en hommage au Mime Marceau 

© France Télévision/culturebox

C'était un artiste admiré dans le monde entier. Le mime Marceau a fait de la pantomime un art. Dix ans après sa mort à Cahors, son ex compagne et ses filles lui rendent un vibrant hommage avec "Fractales. Temps zéro". La création invite à découvrir le monde du silence les 21 et 28 octobre prochains.

Le mime Marceau est mort à Cahors en septembre 2007. Il était président d'honneur de la Compagnie l'Oeil du silence de son ex compagne.  Anne Sicco lui rend un vibrant hommage dans sa dernière création : "Fractales. Temps Zéro", une succession de formes, de gestes, de postures et de figures secrètes à l'image de son art. Pour le mime Marceau, le silence n'était pas un temps mort mais une musique. Ce spectacle est donc une invitation à méditer sur l'absence de silence, de lenteur, d'espace vide et de liberté dans nos sociétés actuelles.

Reportage : Youenn Gourlay - Jean-Pierre Jauze - Simon Lamare 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1103155@Culture


La grande leçon de Marceau c'est notre humanité. Partout, tout le temps, de la durée, du temps pour retrouver nos sources familialement, amicalement, politiquement...Posons-nous un peu !

Anne Sicco

"Fractales. Temps zéro" s'inscrit dans cette philosophie. Se poser pour s'interroger sur un monde qui va trop vite. le spectacle utilise l'art visuel en différents tableaux : "C'est rendre visible l'invisible et habiter l'espace, lui donner un sens une respiration, une présence, explique Camille Marceau sa fille. On est plus des métaphores que des personnages."

Le spectacle explore les projets cinématographiques, documentaires ou artistiques du Mime Marceau qui étaient , en de nombreux points précurseurs. "Ce qui m'a bouleversé dans sontravail, c'est justement le travail de la métamorphose confie l'acteur Olivier Copin. Réussir à faire une élipse sur un numéro de 5 minutes... on a l'impression de tutoyer les étoiles, le monde. Il a allait dans l'infiniment petit comme dans l'infiniment grand"

Bien plus qu'un simple Pierrot lunaire, le mime Marceau était à l'origine d'un théâtre d'émotions et d'une profonde exploration du langage corporel. C'est lui qui a inspiré son "Moon Walk" à Mickael Jackson.

Avec son visage tout blanc, son maillot rayé et son pantalon blanc, "Bip" son personnage fétiche a fait le tour du monde, offrant un univers poétique et plein d'humanité.