Marisa Berenson prolonge "Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Publié le 12/03/2019 à 10H03
Marisa Berenson 

Marisa Berenson 

© France 3 / Culturebox

Marisa Berenson reprend, pour cause de succès, "Berlin Kabarett" au Théâtre Poche-Montparnasse. Dans ce spectacle musical signé Stephan Druet, l'actrice incarne une directrice de cabaret à Berlin en pleine montée du nazisme. C'est la première fois que Marisa Berenson monte sur scène à Paris. Elle était l'invitée du 19/20 de France 3 Paris-Île-de-France ce dimanche.

Au cinéma, on a relativement peu vu Marisa Berenson, mais elle a joué avec les plus grands : VIsconti (Mort à Venise), Kubrick (Barry Lindon), Clint Eastwood (Chasseur blanc, coeur noir). En 1972 elle était Natalia Landauer dans le film "Cabaret" de Bob Fosse. Rien d'étonnant donc à la retrouver à l'affiche de ce "Berlin Kabaret", écrit et mis en scène par Stephan Druet.

On est dans ce Berlin de la République de Weimar qui voit monter le nazisme sur fond de crise sociale et de décadence des moeurs.Entourée de son fils, de son ex-amant, d'un compositeur et de deux musiciens, Marisa Berenson dirige l'un des plus grands cabarets de la capitale allemande.

En dehors c'est l'apocalyse mais à l'intérieur du cabaret il y a un monde à part, un monde d'artistes, de créativité

Marisa Berenson  

https://videos.francetv.fr/video/NI_1373357@Culture

Une résonnance actuelle

"Berlin Kabarett" nous plonge dans un univers où chacun se demande s'il va survivre ou pas. Marisa Berenson dirige le cabaret d'une main de fer, protégeant puis trahissant ses employés. Si dans le "Cabaret" de Bob Fosse, Marisa Berenson interprétait le rôle d'une jeune Juive, complètement innocente et vierge, dans ce "Berlin Kabarett", elle est aux antipodes.

L'ambiance est très très dure, parfois très drôle, parfois très émouvante. Les gens sortent de là bouleversés, car il y a un écho avec ce qui peut se reproduire.