Loto du patrimoine : le théâtre des Bleus de Bar sur la liste des bénéficiaires

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/09/2018 à 12H28, publié le 16/04/2018 à 10H29
Un théâtre à l'italienne qui a bien failli disparaître.

Un théâtre à l'italienne qui a bien failli disparaître.

© France 3 Culturebox

Situé à Bar-le-Duc dans la Meuse, le théâtre des Bleus de Bar représentera la Région Grand Est pour le loto du patrimoine initié par Stéphane Bern. Une bonne nouvelle pour l’association qui travaillent depuis deux ans à la remise en état de ce théâtre à l’italienne édifié en 1900 par un commerçant passionné de théâtre.

Le 3 avril dernier, l’Elysée révélait une liste de quatorze sites régionaux éligibles au fameux Loto du patrimoine, ce jeu proposé par Stéphane Bern pour sauver des sites et des monuments français en péril. En septembre prochain, ces 14 sites emblématiques illustreront donc les tickets de grattage mis en vente au prix de 15 €. Les bénéfices alimenteront un fonds spécifique baptisé "Patrimoine en péril" qui permettra de financer des opérations de sauvegarde pour 250 sites français sélectionnés.

Une réelle opportunité

Parmi les sites ambassadeurs figure donc le théâtre Les Bleus de Bar à Bar-le-Duc qui représentera la Région Grand Est. "C’est une réelle opportunité pour le théâtre, pour la ruralité et pour Bar-Le-Duc" confie Loïc Alif. "Sans subvention, nous n’aurions pas pu financer la restauration de ce théâtre".

Avec deux autres amis, Anthony et Etienne, Loïc a créé en 2016 l’association Pour la Sauvegarde du Théâtre des Bleus de Bar. Leur objectif : remettre en état ce théâtre à l’italienne, un des premiers construits en béton armé. 

Reportage : France 3 Lorraine - J. Tranvouez  / F. Madiai / L. Debruyne

https://videos.francetv.fr/video/NI_1220533@Culture

Un théâtre au destin chaotique

C’est un commerçant parisien, Claude-Marcel Mayeur qui est à l’origine de ce lieu qui pouvait accueillir 400 spectateurs. Passionné de théâtre, il lance sa construction en 1900 et l’inaugure en 1902. Mais faute de savoir gérer une telle structure, il accumule les dettes et doit vendre le site aux enchères en 1906. Acheté par une œuvre catholique puis occupé par les Allemands pendant la Seconde guerre, il devient le Théâtre des Bleus de Bar en 1945 et reçoit de nombreuses troupes locales.

Théâtre Les Bleus de Bar 4 © France 3 Culturebox

Dans les années 70, les normes de sécurité de plus en plus drastiques entrainent sa fermeture. Les moyens manquent pour le mettre aux normes. Le théâtre devient un centre d’entrainement sportif avant d’être revendu en 2002 à l’Office Public de l’Habitat de la Meuse qui lance en 2015 un appel quant à l'avenir de ce patrimoine. C’est là que Loïc, Anthony et Etienne, trois amis d’enfance passionnés de théâtre, décident de se mobiliser pour sauver ce lieu unique.

Théâtre Les Bleus de Bar 2 © France 3 Culturebox

Des trésors sous les gravats

Depuis 2016, et avec l’aide de nombreux bénévoles, ils ont évacué près de dix tonnes de gravats, plâtres, bois et ferrailles. Une opération longue mais qui a porté ses fruits et révélé des pépites : décors muraux, dentelle de métal, piliers et frises et même des vestiges du passage des soldats pendant la Seconde guerre avec des billets imprimés en allemand retrouvés dans un coffre et des indications en anglais inscrites sur les contremarches des escaliers menant aux deux étages de balcons.

Théâtre Les Bleus de Bar 3 © France 3 Culturebox

Logique patrimoniale et culturelle

Pour Étienne Tagnon, le secrétaire de l'association, si le projet a retenu l’attention des responsables du Loto du patrimoine, "c'est pour sa double logique, patrimoniale et culturelle. On a déjà un pied dans la programmation future avec une approche éclectique. Il y a aura des animations populaires, de l’opéra, de la musique..."

Par contre, on ignore encore le montant exact des financements dont bénéficiera le théâtre. Début septembre, les fameux tickets du Loto patrimoine seront vendus 15 euros avec un tirage spécial le 14 septembre pour les Journées européennes du patrimoine. Les recettes globales, elles, sont estimées entre 15 et 20 millions d'euros. 


A noter le 13 mai : pour célébrer les deux ans de l’Association, une expo-vente de tableaux est organisée à la salle des fêtes de Bar-le-Duc