Les Monologues du vagin, une pièce sans frontières

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/03/2009 à 14H21
Les Monologues du vagin, une pièce sans frontières

Les Monologues du vagin, une pièce sans frontières

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_92775@Culture

Succès planétaire, la pièce écrite par Eve Ensler est considérée comme un pilier du féminisme. A travers les entretiens réalisés avec plus de deux cents femmes, l'auteure américaine lève un tabou en célébrant la sexualité féminine

Voilà plus de 10 ans que ces Monologues sont parus, aux Etats-Unis d'abord (en 1998), dans le monde entier par la suite. Malicieux et impertinent, ils donnent la parole aux femmes, à leurs fantasmes et leurs craintes les plus intimes. Eve Ensler a su mettre des mots autour de ce « vagin » qui reste encore un tabou, 30 ans après la révolution sexuelle. Dans son texte, elle parle d'oppression, de liberté, d'amour, de sexe, de guerre, de mutilation, d'enfantement... C'est à la fois drôle et sérieux, jamais vulgaire.
A noter que ce texte doit être dit par une ou des femmes qui l'interprètent bénévolement et que les recettes doivent être reversées à une association qui lutte contre les violences faites aux femmes.
A voir entre copines ou avec son amoureux, qui, si l'on en croit les témoignages, ne rit pas forcément au même moment !

Les Monologues du vagin
Mise en scène : Ilène Grange directrice de la Compagnie de l'âtre