"Les eaux et forêts" : le théâtre de l'absurde dans la langue de Duras

Publié le 14/01/2018 à 14H56
"Les Eaux et Forêts", l'humour absurde de Marguerite Duras mis en scène pas Michel Didym

"Les Eaux et Forêts", l'humour absurde de Marguerite Duras mis en scène pas Michel Didym

© France 3 / Culturebox

Le théâtre de la Manufacture de Nancy présente du 15 au 17 janvier 2018 : "Les Eaux et forêts". Mis en scène par Michel Didym, le texte de Marguerite Duras de 1965 est un plaisir de jeu pour les comédiens. La pièce partira en tournée dans toute la France.

Marguerite Duras la désignait comme une "sur-comédie", "Les Eaux et Forêts", créée à Paris en 1965 est une œuvre à la tonalité absurde et cocasse. Le metteur en scène Michel Didym s'empare des mots de la dramaturge. Un délice à découvrir à la Manufacture de Nancy, puis en tournée.  

Reportage : C. Boisson / S. Peev / A. Parvillez

https://videos.francetv.fr/video/NI_1161865@Culture

Une machine à jouer 

Entouré de talentueux interprètes, Michel Didym, mélange avec finesse l’étrange et l’humour cinglant de ce "gai désespoir" auquel la romancière a tant aspiré. Pour les comédiens, jouer cette partition durassienne est un pur bonheur. "C'est une machine à jouer, la langue magnifique, la musicalité de l'écriture et la force comique de certaines situations et de certains dialogues sont des sommets comiques", témoigne le comédien Charlie Nelson. 
Eaux et forets duras Didym © France 3 / Culturebox

Quand l'absurde s'invite chez Duras

Avec "Les eaux et forêts" Duras inaugure ce qu’elle nomme son "théâtre de l’emportement" où spontanéité, simplicité et innocence du jeu dialoguent en fausse légèreté. L'auteure d'"Hiroshima mon amour", réputée "intello" s'amuse et surprend par un style totalement inattendu influencé par les maîtres de l'absurde : Ionesco ou Beckett. Non-sens et mélancolie, cruauté, éclats de rire et délire sont les invités de la grande Marguerite. 

"Les Eaux et Forets" Mise en scène Michel Didym avec Brigitte Catillon (en alternance avec Anne Benoît), Catherine Matisse, Charlie Nelson et le chien Flipo

Le canevas : sur un trottoir, un homme se fait mordre par le petit chien d’une femme. L’homme, très énervé, s’en prend à la propriétaire du roquet qui trouve le monsieur très vulgaire. Une autre femme s’en mêle et c’est l’altercation ! S’ensuit une discussion plutôt animée, entrecoupée par les aboiements de Zigou, où l’absurdité l’emporte. Le fait anodin de la vie quotidienne se transforme en catastrophe nationale. Les trois énergumènes imaginent le tout Paris contaminé par la rage et la ville anéantie. Puis on dévie sur leur vie conjugale, leur intimité et leurs secrets. Derrière les rêves et les fantasmes des personnages, dans une langue magnifique, transparaît la complexité de leurs existences…

Dates de la tournée "Les Eaux et Forêts" :
  • Saumur (49) Le Dôme le 23 janvier 2018
  • Niort (79) Le Moulin du Roc, Scène Nationale le 25 janvier 2018
  • Versailles (78) Théâtre Montansier du 1er au 3 février 2018
  • Nuithonie(Suisse) Mummenschanz le 6 février 2018
  • Neuchâtel (Suisse) Théâtre du Passage le 8 février 2018
  • Antibes (06) Anthéa Antipolis du 15 au 17 février 2018
  • Fréjus (83) Théâtre Le Forum le 20 février 2018
  • Cavaillon (84) La Garance, Scène Nationale le 22 février 2018
  • Lyon (69) Les Célestins, Théâtre de Lyon du 27 février au 10 mars 2018
  • Caen (14) Comédie de Caen du 13 au 15 mars 2018
  • Metz (57) Opéra Théâtre de Metz Métropole du 23 au 24 mars 2018
  • Le Havre (76) Le Volcan, Scène Nationale du 27 au 31 mars 2018
  • Châlons-en-Champagne (51) La Comète, Scène Nationale du 5 au 6 avril 2018