"Les Bâtisseurs d’empire" de Boris Vian au festival de théâtre de la Canner

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/07/2015 à 18H14
Les Bâtisseurs d'Empire dans leur étrange appartement

Les Bâtisseurs d'Empire dans leur étrange appartement

© France 3

"Les Bâtisseurs d’empire ou le Schmürz", la pièce de Boris Vian la plus jouée dans le monde, est actuellement montée à Buding, une petite ville du nord de la Moselle par la troupe Nihilo Nihil de Rémi Barbier

Reportage : Pol-Rémy Barjavel, Bruno Courtaux et Edith Le Goff

https://videos.francetv.fr/video/NI_485825@Culture

Le festival de théâtre de la Canner fait partie de ces festivals qui enrichissent en été la vie culturelle ou la vie tout simplement des régions un peu éloignée des grands axes comme l’est la vallée de la Canner au nord de la Moselle. Ainsi, de ville en salles ou en plein air, de spectacles en ateliers, l’activité ne manque-t-elle pas pour occuper pendant un mois les enfants pendant la journée et les adultes en soirée.
Cette année, pour sa 9ème édition, le festival a choisi de monter un classique de l’absurde si l’on peut dire: "Les Bâtisseurs d’empire ou le Schmürz" de Boris Vian par la compagnie Nihilo Nihil (litt : rien de rien) dirigée par Rémi Barbier.
Des appartements de plus en plus réduits...

Des appartements de plus en plus réduits...

© France 3

Un monde qui rétrécit

Une famille qui habite une tour est perturbée par un bruit étrange. Lorsque ce bruit effrayant retentit, la famille déménage pour aller occuper un appartement à l’étage supérieur. Un appartement à chaque fois plus petit, ce qui la contraint à emporter de moins en moins d’affaires. La fille de la famille, Zénobie, découvre que dans chaque nouvel appartement qu’elle occupe se trouve un être bizarre, une espèce de loque. C’est le Schmürz qui prend des coups de toute la famille à l’exception de Zénobie.
Cet appartement se réduit à cahque scène comme l'univers mental de cette famille. Quant au Schmürz, chacun peut voir en lui ce qu'il veut comme tout ce que, justement, on ne veut pas voir...  
Le Schmürz

Le Schmürz

© France 3
"Ce Schmürz, explique Rémy Barbier, directeur de la troupe et metteur en scène, est un personnage que personne ne semble voir et sur qui tout le monde frappe pour se décharger, comme dans l’incapacité à faire face à la réalité. Dans ce théâtre absurde, précise-t-il, c’est comme dans Ionesco, il n’a pas de réponse réaliste à apporter".
Mais Boris Vian n’est pas seulement invité en tant qu’auteur de théâtre, il est aussi présent comme auteur, poète ou chroniqueur. Ses textes sont lus le soir au restaurant du Moulin à Buding au cours de dîners-lecture.
Une famille dépassée par les évènemensts

Une famille dépassée par les évènemensts

© France 3

Festival de Canner, à Buding en Moselle jusqu’au 2 août.
03.82.83.50.98 
Infos sur www.theatredenihilonihil.com