Le sixième continent de Pascal Contet ouvre les Francophonies du Limousin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/09/2009 à 11H07
Le sixième continent de Pascal Contet ouvre les Francophonies du Limousin

Le sixième continent de Pascal Contet ouvre les Francophonies du Limousin

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96063@Culture

La  26ème édition des Francophonies du Limousin se tiendront du 24 septembre au jusqu'au 3 octobre à Limoges et dans une vingtaine de villes du Limousin. Parmi les 25 spectacles à l'affiche, une création pour accordéons de Pascal Contet qui rassemble des musiciens de l'axe France-Océan Indien.  "Le sixième continent", c'est son titre fera l'ouverture du festival.

Pascal Contet est considéré comme l'un de ceux qui ont permis à l'accordéon français de se renouveler. Son histoire d'amour commence à cinq ans : il décide qu'il veut "faire accordéoniste" en écoutant sa tata lui jouer les airs de l'époque (Sardou, Dalida...) et à 10 ans, il a son instrument. Mais il va très vite s'écarter de la variété et du musette. Pour étudier la musique et l'accordéon, ce suisse ne va pas se tourner vers la France où l'enseignement de l'instrument est "encore archaïque" mais vers l'Allemagne et le Danemark. Il va aborder l'accordéon par le répertoire classique et contemporain. Une démarche qui sera parfois mal comprise. Peu importe, notre homme aime sortir des sentiers battus. Il va emmener l'accordéon sur de nouveaux territoires : créations pour la danse contemporaine (Gallotta, Preljocaj...), concerts avec Pierre Boulez, Jean-Claude Casadesus...De 2002 à 2005, il va même diriger le festival "Mon bel accordéon" à Malakoff. En 2007, il sera nommé aux Victoires du jazz en 2007 (catégorie Artiste/Formation de l'année). "Mon accordéon" dit-il  "c'est du hors-piste, un chemin non balisé". Une belle façon de rendre hommage au piano à bretelles et de prouver qu'on peut l'emmener loin des sentiers tout tracés.