"Le secret de Capucine" : une tragi-comédie moderne sur les abus sexuels signée Laurence Ruatti

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/03/2018 à 11H37, publié le 14/03/2018 à 11H28
Laurence Ruatti redonne la parole aux victimes de harcèlement sexuel dans sa pièce "Le secret de Capucine"

Laurence Ruatti redonne la parole aux victimes de harcèlement sexuel dans sa pièce "Le secret de Capucine"

© France 3 / Culturebox

La comédienne Laurence Ruatti ne se lasse pas de jouer sa pièce : "Le secret de Capucine". C'est avec réalisme et humour qu'elle aborde le sujet délicat du harcèlement sexuel. Depuis quatre ans, l'accueil du public, masculin ou féminin, est unanime : cette pièce est d'utilité publique. La prochaine représentation est prévue le 4 avril 2018 à Arès (Gironde) et d'autres dates sont en préparation.

Capucine a un secret qu'elle pourrait partager avec des milliers de femmes. Harcèlement, viol, petites blagues salaces, ne fuyez pas, cette réalité souterraine n'est plus un secret. La comédienne Laurence Ruatti s'est basée sur des histoires vraies pour raconter l'abject. D'un côté, il y a la victime et de l'autre, il y a... tous les autres. Incrédules, culpabilisatrices, indifférentes ou déstabilisées, Laurence Ruatti joue toutes ces réactions basées sur la réalité. Ce jour-là, la pièce était présentée devant des lycéens (émus) et des gendarmes pour une séance de décryptage. "Quand on dit 'Non', c'est 'Non'", rappelle Sonia Cazenave, commandante de la Brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) et psychologue. 

Reportage : G. Cuadrat / J. Magnaudet / E. Jeannot

https://videos.francetv.fr/video/NI_1200955@Culture

Docu-théâtre

"Le secret de Capucine" est une tragi-comédie moderne comme l'indique le sous-titre de la pièce. Trois mots qui disent le ton du spectacle. Laurence Ruatti aborde le thème des abus sexuels avec humour et lyrisme. On pleure, mais on rit parfois du cynisme des personnages que la victime rencontre. Il y a Marie sa meilleure amie, Agathe sa mère, Philomène la tenancière du "boit sans soif , Didier le pilier d’comptoir, Gigi l’ingénue, Blanche la thérapeute, Marie-Françoise l’intello, et bien d’autres encore.
Laurence Ruatti Secret Capucine © France 3 / Culturebox
Tel un documentaire, l'intrigue déroule toute une galerie de personnages interprétés par la comédienne seule en scène. Pour raconter ces milliers d'histoires, Laurence Ruatti a recueilli des témoignages des victimes. "Je leur ai demandé de me raconter les réactions de leurs proches la première fois qu'elles osent en parler", raconte-t-elle. 

Prévention et guérison 

La première fois qu'elle montre "Le secret de Capucine", Laurence Ruatti est à Avignon. Programmée dans le Off du festival, la pièce s'appelle à l'époque "Les dessous d'Aphrodite" et sort du lot au milieu des autres pièces. L'accueil du public est immédiat et s'exprime à chaque représentation. Elle mesure l'impact émotionnel et l'utilité d'aborder un tel sujet. "Je me souviens d'un jeune garçon de 14 ans qui m'attendait après la représentation et quand on s'est retrouvés seuls il s'est jeté dans mes bras et il s'est mis à pleurer", raconte-t-elle. Laurence Ruatti poursuit sa lutte contre toutes formes de harcèlement, son spectacle est proposé aux lycéens car il est urgent de diffuser le message. "Pour les plus jeunes, c'est de la prévention et pour les adultes, c'est de la guérison", conclut-elle.   

Laurence Ruatti sur scène © France 3 / Culturebox