Le robot féminin "Actroid-F" en route pour Hollywood

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/11/2010 à 16H08
Le robot féminin "Actroid-F" en route pour Hollywood

Le robot féminin "Actroid-F" en route pour Hollywood

© Culturebox

L'Actroid-F est un projet développé par la société Kokoro et le laboratoire japonais AIST LAB. Il a été présenté à la presse les 14 et 15 octobre 2010. Le visage de ce robot féminin est composé de plusieurs moteurs qui permettent de recomposer les mouvements et les expressions du visage humain. Son but final n'est pas de conquérir les coeurs des amoureux de théâtre, mais de faciliter la vie des hôpitaux en interférant avec les patients.

https://videos.francetv.fr/video/NI_122013@Culture

Faisons un peu d'anticipation pour nous plonger dans un avenir pas si lointain. Nous sommes en Californie, au début de l'année 2050. Tout le gratin de Los Angeles est réuni devant le tapis rouge installé aux pieds du Théatre Kodak sur Hollywood Boulevard. Chacun cherche à se faire photographier devant l'enfilade de statuettes dorées qui ornent l'entrée des lieux. Toutes les grandes stars féminines du 7ème art sont là : Nicole Kidman, lauréate 2003, qui accuse largement ses 83 ans, Marion Cotillard qui frise désormais les 75 bougies ou encore Sandra Bullock qui n'affiche plus la même jeunesse que lors de la cérémonie de 2010. Soudain les visages se crispent, c'est le vieux Sean Penn qui, du haut de ses 90 printemps, s'apprête à déchirer l'enveloppe remise par le jury de l'Academy of Motion Picture Arts et Sciences. L'oscarisé de 2009 pour son rôle dans "Harvey Milk" a la main qui tremble. Il tire de l'enveloppe un papier, chausse ses lunettes et lit très difficilement : "L'oscar de la meilleure actrice pour 2050 est attribué à Actroid-F pour son rôle dans "Ma femme robot est une actrice". C'est la première fois qu'une androïde se voit récompenser par un oscar pour son travail, la salle est en émoi, certaines actrices préfèrent s'évanouir que de vivre un tel affront. Actroid-F descend lentement vers la scène pour recevoir la petite statuette des mains de Sean Penn, au fond de la salle "R2-D2" et son complice de la guerre des étoiles "C-3PO", "Buzz l'éclair", "Robocop" mais aussi "Wall-e" exultent et tapent des mains de façon mécanique, des décennies de travail androïde viennent enfin d'être distingués par la plus prestigieuse des récompenses cinématographiques.  

A Voir aussi sur Culturebox :
Les-funambules-de-la-compagnie-b.a.l.-au-théâtre-de-Nice