Le grand Wu Hsing-Kuo donne des cours de théâtre chinois à de jeunes acteurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/10/2014 à 12H10
Wu Hsing-Kuo interprète le Roi Lear, seul sur scène

Wu Hsing-Kuo interprète le Roi Lear, seul sur scène

© JOSE GIRIBAS / EYEPRESS

Les amateurs de kung-fu le connaissent sûrement. Wu Hsing-Kuo est l'un des plus grands artistes taïwanais. Son travail sur le corps est exemplaire et a déjà séduit Ariane Mnouchkine. Cette fois-ci, ce sont les élèves de l'Académie de l'Union en Haute-Vienne qui ont profité de ses connaissances. Une master-class qui a mis le corps à l'honneur.

Si Wu Hsing-Kuo est connu en Occident pour avoir travaillé avec Jackie Chan, ce grand comédien taïwanais a surtout rénové l'opéra classique chinois. Un artiste aux multiples facettes avec une énergie hors du commun. Ariane Mnouchkine ne s'y est d'ailleurs pas trompée en lui laissant la scène du Théâtre du Soleil pour trois représentations à l'occasion du 50e anniversaire de sa compagnie.

Seul sur le plateau durant deux heures, Wu Hsing-Kuo a revisité le Roi Lear de Shakespeare, interprétant tour à tour une dizaine de rôles. Une performance théâtrale d'une rare intensité qui en dit long sur la maîtrise de son art et de son corps. C'est un peu de ses connaissances qu'il a tenté de transmettre le temps d'une master-class.  Il a honoré de sa présence l'Académie de l'Union en Haute-Vienne. 

Reportage : A. Demars / M. Dégremont / F. Pele

https://videos.francetv.fr/video/NI_152441@Culture

Une formation rigoureuse 
Formée à la danse contemporaine avec le Cloud Gate Dance Theater of Taïwan, Wu Hsing-Kuo a une parfaite maîtrise des techniques traditionnelles. Aussi, il va rapidement se rendre compte que l'Opéra chinois, avec son style unique alliant chant, acrobatie et performance pouvait apporter quelque chose aux répertoires artistiques plus éloignés. 

Avec le le Contemporary Legend Theater, sa troupe fondée en 1986, Wu Hsing-Kuo va donc puiser dans toutes les formes du répertoire chinois pour revisiter les grands classiques occidentaux, de Shakespeare à Beckett. En 2009, il avait monté "En attendant Godot" à la Cartoucherie ou encore "Le Roi Lear", présenté aujourd'hui en France mais qui a déjà une tournée international derrière lui. 

Le roi Lear à l'Edinburgh International Festival en 2011