Jacques Bellay joue "Le petit Prince" sur les planches

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/04/2010 à 11H57
Jacques Bellay joue "Le petit Prince" sur les planches

Jacques Bellay joue "Le petit Prince" sur les planches

© Culturebox

Le Théâtre National de Nice propose du 23 au 28 avril 2010 "Le Petit Prince", mis en scène et interprété par Jacques Bellay. La création avait eu lieu en 2004, six ans plus tard des projections vidéos ont été ajoutées à l'histoire et au jeu de cette adaptation de l'oeuvre de Saint-Exupéry destinée à tous les publics.

https://videos.francetv.fr/video/NI_99687@Culture

L'auteur du Petit Prince fascine toujours, tant par son talent d'écrivain, que par sa vie hors norme, et sa disparition mystérieuse, en vol, à l'été 1944. Le 18 mai 2010, un nouvel objet de collection sera mis en vente à Paris, et comme les précédents événements de ce genre, les enchères devraient flamber. Il s'agit cette fois d'un film amateur, de 2 minutes environ. Il date de 1942, un an avant l'écriture du Petit Prince. On y voit des images en couleur d'Antoine de Saint-Exupéry et de sa femme Consuelo, sur un lac au Québec. Les images sont souriantes, légères, mais l'auteur est en réalité en pleine dépression. Son couple est au plus mal, et son livre "Pilote de Guerre" est bien reçu aux Etats-Unis, où il s'est exilé, mais mal perçu par la communauté francophone qui le soupçonne de collaboration. Mais pourquoi un tel engouement pour quelques images de vacances ? Selon la salle des ventes Sotheby's, il n'existe que deux autres films de Saint-Exupéry, l'un qui le montre tirant dans un ball-trap en Normandie, l'autre sur le tarmac près de son avion. Les deux pellicules ne durent que quelques secondes. Ce film, plus long, est estimé de 30 à 50 000 euros...

D'autres vidéos à découvrir sur Culturebox :
-
Jack et le Haricot Magique version rock au Théâtre "Le Temple"
-
Des oiseaux et des hommes dans Awatsihu, Piccolo
-
La compagnie Mascarille fait revivre Pinocchio au Divadlo Théâtre
-
Le songe d'Eléa, un rêve éveillé du Théâtre Circus à voir à Chambéry