Histoire du rail : une vision très personnelle de Patrice Delbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/11/2011 à 11H55
De l'aérotrain au Transsibérien, l'histoire sur des rails

De l'aérotrain au Transsibérien, l'histoire sur des rails

© Culturebox

"Des rails" le spectacle de Patrice Delbourg, écrit à partir de textes personnels et de textes en prose de Blaise Cendrars, mis en scène par Eric Cénat, a été présenté au Théâtre de l'imprévu à Orléans. Ce spectacle sera à l'affiche du Théâtre de la Tête noire à Saran les 3,4 et 5 novembre 2011. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_114709@Culture

Un peu d'histoire :

Le Transsibérien, mis en circulation en 1916, est le chemin de fer le plus long du monde. Il relie Moscou à Vladivostok en passant par la Sibérie au terme d'un parcours long de 9288 kilomètres. 
En 1913, Blaise Cendrars a publié un poème intitulé "La prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France" aux éditions "Les hommes nouveaux". Il y raconte le parcours ferroviaire d'un jeune homme à travers la Sibérie en compagnie d'une voyageuse qui se révèle être une prostituée. Ce poème sera illustré par Sonia Delaunay. 
L'aérotrain a lui évolué sur l'une des plus petites lignes de l'histoire ferroviaire, 18 kilomètres entre Ruan, au nord d'Artenay et Saran dans le département du Loiret. Ce projet de mode de déplacement sur coussin d'air imaginé par Jean Bertin et son ingénieur Louis Duthion a été définitivement abandonné en 1974, avec le renoncement de l'Etat français à commander à l'industriel une ligne dédiée entre la ville nouvelle de Cergy et le quartier d'affaires de la Défense. L'aérotrain était en 1969 le train le plus rapide du monde capable d'atteindre en pointe de vitesse 422 km/h.