Gérard Jugnot dépose Le Paquet de Philippe Claudel sur scène

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/01/2011 à 09H32
Gérard Jugnot dépose Le Paquet de Philippe Claudel sur scène

Gérard Jugnot dépose Le Paquet de Philippe Claudel sur scène

© Culturebox

Rencontre avec Gérard Jugnot qui était à l'affiche du Théâtre de Grenoble  avec "Le paquet", une pièce monologue écrite et mise en scène par Philippe Claudel , jouée jusqu'au printemps 2011 dans plusieurs villes de France.

https://videos.francetv.fr/video/NI_122771@Culture

Cela faisait huit ans que Gérard Jugnot n'était pas remonté sur scène. La dernière fois, c'était pour jouer Sainte-Beuve dans "Etat critique", une comédie de Michel Lengliney. Dans "Le Paquet", il interprète un homme banal, qui s'invente une vie d'homme d'affaires pour masquer la platitude de sa vie. Un personnage qui ressemble étrangement à celui qu'il avait endossé en 1991 dans l'excellent "Une époque formidable" aux côtés de Richard Borhinger. Dans ces rôles d'hommes brisés, Jugnot excelle. De quoi faire oublier au scénariste-réalisateur et producteur, l'échec cuisant de son dernier film "Rose et Noir" (sa production a perdu 1 million d'euros).
C'est d'ailleurs en pensant à Gérard Jugnot que Philippe Claudel a écrit "Le Paquet" : "Dans cette pièce, le public va le voir comme il ne l'a jamais vu" dit-il. Après avoir écrit plusieurs romans dont "Les âmes grises", Prix Renaudot en 2003, Philippe Claudel a réalisé son premier film en 2008, "Il y a longtemps que je t'aime " avec Kristin Scott-Thomas et Elsa Zylberstein qui décrocha deux Césars. La même année, il a monté au théâtre sa première pièce, "Parle-moi d'amour" avec Michel Leeb et Caroline Sihol.

A voir aussi sur Culturebox :
- L'homme qui voulait vivre sa vie sur les écrans
- Confessions théâtrale de Sara Forestier