"Fuck Trump!" lance Robert de Niro aux Tony Awards

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 11/06/2018 à 12H52, publié le 11/06/2018 à 12H15
Robert de Niro aux Tony Awards : "Fuck Trump" ! (10 juin 2018)

Robert de Niro aux Tony Awards : "Fuck Trump" ! (10 juin 2018)

© Theo Wargo / Getty Images North America / AFP

Robert De Niro a été salué par une ovation debout dimanche soir lors de la cérémonie de remise des Tony Awards, les prix américains du théâtre, à New York en s'écriant "Fuck Trump!" ("J'emmerde Trump !"), le poing levé sur scène.

Robert de Niro, 74 ans, a prononcé cette amabilité à l'égard du président américain au moment de décerner à la légende du rock Bruce Springsteen un de ces prix, les Tony Awards, les plus prestigieux dans le monde du théâtre aux Etats-Unis.
 
"Je vais dire une chose : Fuck Trump !" s'est exclamé la star d'Hollywood en levant le poing. Il a déclenché un délire parmi les spectateurs du Radio City Music Hall de New York qui se sont levés pour l'acclamer.
 
"Maintenant ce n'est plus : à bas Trump. C'est 'fuck Trump' !" a-t-il insisté en appelant les électeurs à voter lors des élections de mi-mandat en novembre prochain.


CBS a coupé le passage in extremis

La chaîne de télévision CBS, qui retransmettait l'événement avec un différé de quelques secondes, s'est empressée de couper ce passage in extremis.
 
Robert De Niro n'en est pas à son coup d'essai contre Donald Trump. En 2016, l'acteur new-yorkais avait affirmé que celui qui n'était alors que candidat à la présidence américaine était un "idiot", "totalement cinglé" et d'une "stupidité sans excuse".
 
"Il aimerait coller son poing dans la gueule des gens ? C'est moi qui aimerais lui coller mon poing dans la gueule !" avait également lancé De Niro, en référence à une menace proférée par Trump contre les protestataires qui perturbaient ses meetings électoraux. Puis, en 2017, il avait qualifié le gouvernement Trump de "comédie tragique et crétine".

Multiples prix pour "La Visite de la fanfare"

La comédie musicale "The Band's Visite" ("La Visite de la fanfare") a raflé dix prix aux Tony Awards, dont celui de la meilleure comédie musicale. Ce spectacle humaniste et intimiste, qui raconte l'histoire d'une fanfare égyptienne échouée par erreur au milieu du désert israélien, était parmi les favoris, avec onze nominations.
 
Elle est adaptée du film israélien d'Eran Kolirin du même nom ("La Visite de la fanfare", 2007). Les musiciens égyptiens et quelques habitants israéliens se rencontrent, dans un café de bord de route tenu par la très dynamique Dina (interprétée par Katrina Lenk, récompensée du Tony de meilleure actrice dans une comédie musicale) ou dans une famille israélienne dont les parents sont en crise conjugale, ou dans une boîte de nuit. Au son d'un violoncelle, d'un oud ou d'un tambourin, l'amour de la musique, des deux côtés, permet de briser la glace et de se rapprocher.