Florence Pernel : "Tous les couples se reconnaîtront dans "Maris et femmes"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/04/2016 à 11H34
Florence Pernel présente "Maris et femmes" au Théâtre de Paris jusqu'au 8 mai

Florence Pernel présente "Maris et femmes" au Théâtre de Paris jusqu'au 8 mai

© France2/Culturebox

Elle a déjà joué Cécilia Sarkozy, Marie Humbert, ou encore la juge Larrieu. Elle est aujourd'hui au Théâtre de Paris, jusqu'au 8 mai 2016, dans une adaptation du film "Maris et femmes" de Woody Allen sorti en 1992. Rencontre avec Florence Pernel, une actrice française caméléon, sur le plateau de France 2.

L'argument : 

A New-York, l’horloge des femmes s’emballe aussi vite qu’ailleurs et chez les hommes le démon de midi est tout aussi ponctuel. Sous nos yeux, deux couples vont traverser, en un temps record, tout le spectre de la remise en question, nous offrant une chronique conjugale à la sauce New-Yorkaise où tout devient savoureusement extravagant, grâce à l’esprit inimitable de Woody Allen.  
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_684503@Culture


Le réalisateur Woody Allen a donné son feu vert pour l'adaptation théâtrale de son oeuvre : "Cela aurait été impossible de jouer sans sa validation", explique Florence Pernel. "Hélène Medigue a acheté les droits du film, il y a environ quatre ans, et a trouvé Christian Siméon pour en faire l'adaptation française. Après il y a eu plusieurs versions qui gardaient l'esprit et l'humour du cinéaste. Mais c'est celle que nous jouons qui a été son coup de coeur".

Bande annonce, "Husbands and wives" réalisé par Woody Allen, 1992 : 


Les petits tracas de la vie sentimentale se trouvent au coeur de l'oeuvre. Les désirs de couples, sujet surexploité, fonctionne à merveille sur scène : "C'est un sujet de toute éternité mais il y a la patte de Woody Allen. Il y a, à la fois des choses très drôles et sarcastiques mais aussi des choses plus profondes. Je pense que tous les couples peuvent se retrouver à un moment donné de la pièce. On a tous vécu des situations similaires : décisions importantes à prendre, élans amoureux pour quelqu'un de plus jeune etc...", défend Florence Pernel.

Déterminée, Sally (interprétée par Florence) est l'intello et l'égocentrique de la bande : "Tous les personnages de Woody Allen sont généralement un peu comme ça. Ce sont des gens qui se sont beaucoup analysés. Sally pense juste prendre les bonnes décisions et c'est ce qui est marrant dans la pièce : les personnages sont débordés par les propres situations affectives qu'ils ont crées", s'amuse l'actrice.

Incarner une femme politique

Florence Pernel rêve d'incarner une femme politique : "C'est un milieu violent et en perpétuelle mutation. Je me demande juste comment on peut rester femme dans un tel univers et garder ses convictions", ajoute-t-elle. 
 


Profitez d'un voyage new-yorkais, pour vous immiscer dans l'intimité de ces couples, jusqu'au 8 mai 2016 au Théâtre de Paris !