Festival Ruskoff : Le Roi Lear en langue turkmène au Théâtre National

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/01/2010 à 09H44
Festival Ruskoff : Le Roi Lear en langue turkmène au Théâtre National

Festival Ruskoff : Le Roi Lear en langue turkmène au Théâtre National

© Culturebox

"Ruskoff", c'est un festival des arts et cinémas russes qui se tient depuis onze ans au Théâtre National de Nice. Parmi les spectacles proposés du 5 au 13 janvier 2010, une adaptation du "Roi Lear" de Shakespeare en turkmène. A l'origine de cette création, le metteur en scène, Ovlyakuli Khodjakuliev, et un comédien, Anna Mele, seul sur scène avec quelques accessoires.

https://videos.francetv.fr/video/NI_96837@Culture

L'histoire de cette pièce , c'est d'abord celle d'un comédien, Anna mele, qui envers et contre-tout, a fait vivre le théâtre turkmène dans un pays où la création était muselée. Jusqu'en décembre 2006, cette ancienne république socialiste soviétique d'Asie Centrale a vécu sous le jougs d'un président qui se livrait au culte de la personnalité et réprimait toute forme d'opposition. Cela n'a pas empêché deux hommes de théâtre, Anne Mele et Ovlyakuli Khodjakuliev de se rencontrer il y a vingt de cela et de travailler ensemble, de façon "officielle". Puis au bout de dix ans, il ont décidé de créer un théâtre indépendant, baptisé "Awara" ("pèlerin" en turkmène). Mais le metteur en scène Ovlyakuli Khodjakuliev, contraint à l'exil, se réfugie en Ouzbékistan. Anna Mele reste au pays et dès qu'ils le peuvent, les deux artistes se retrouvent. C'est comme cela que le Roi Lear est né. Avec une économie de moyens, il sont arrivés à dégager l'essentiel et une vrai poésie. Ils arrivent surtout à faire vivre pour nous celle qui est la vraie star de cette pièce : la langue turkmène.



* Voir ou revoir sur Culturebox :
-> nos vidéos concernant le festival Ruskoff
-> l'actu culturelle de Nice