Festival de marionnettes de Charleville-Mézières : La compagnie de l'Arc-en-Terre revisite Othello

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/09/2009 à 09H58
Festival de marionnettes de Charleville-Mézières : La compagnie de l'Arc-en-Terre revisite Othello

Festival de marionnettes de Charleville-Mézières : La compagnie de l'Arc-en-Terre revisite Othello

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95851@Culture

Le festival mondial des théâtres de marionnettes ouvrira ses portes du 18 au  27 septembre à Charleville-Mézières dans les Ardennes. A 5 jours de l'ouverture, les répétitions continuent. C'est le cas pour la  compagnie marseillaise du Théâtre de l'Arc-en-Terre. Elle met en scène Othello de Shakespeare. Un classique revisité par un acteur et des marionnettes africaines, les kébé-kébé. Le spectacle sera présenté les 18, 19 et 20 septembre au Centre culturel de Nouzonville.

Massimo Schuster, le créateur de la troupe du Théâtre de l'Arc-en-Terre, est un habitué des grands textes classiques. "Thésée et le Minotaure", "La tragique histoire de Macbeth", "Ubu roi"... il aime les grands textes épiques, qu'ils soient issus du théâtre ou de la littérature. Mais cet italien de naissance, citoyen français depuis plus de vingt ans, a fait ses armes dans des registres très différents.
Elève au Piccolo Teatro de Milan, il a aussi travaillé pendant longtemps avec le Bread and Pupper Theatre de Peter Schuman, une compagnie fondée en 1963 aux Etats-Unis, qui défend une ligne à la fois esthétique et politique dans l'art de la marionnette. En 1975, Massimo quitte cette troupe et crée l'Arc-en-Terre. Sa spécialité : être seule en scène avec des marionnettes, pour des spectacles qui mêlent arts visuels, littérature et musique. Dans ce registre, il est considéré comme l'un des meilleurs solistes au monde. En 2007, il a reçu le Prix de la Critique en Italie pour son spectacle Le dernier guerrier, une variation sur la guerre de Troie

-> France 3 Champagne Ardenne au coeur du festival