Deux élèves du Théâtre National Bordeaux Aquitaine en route pour la Comédie française

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/06/2010 à 09H08
Deux élèves du Théâtre National Bordeaux Aquitaine en route pour la Comédie française

Deux élèves du Théâtre National Bordeaux Aquitaine en route pour la Comédie française

© Culturebox

Danse, théâtre, chanson, ils abordent pèle-mêle toutes les formes d'arts. Les élèves de l'école supérieure de théâtre Bordeaux Aquitaine sont préparés à tout. Et c'est cet enseignement qui vient d'être récompensé. Marion Lambert et François Praud, deux élèves de la première promotion vont intégrer la Comédie Française la saison prochaine. En attendant, ils se confrontent au public avec "Merlin ou la terre dévastée", du 26 mai au 04 juin 2010 au Théâtre Nationale Bordeaux Aquitaine. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_113621@Culture

Ils sont six filles et sept garçons, ils ont une vingtaine d'années. Ils jouent sur scène, font des improvisations, chantent ensemble et dans un but commun : apprendre de l'autre et se dévoiler. Ce n'est pas un jeu de téléréalité mais LA réalité. Les élèves de l'Estba, l'école supérieure de théâtre Bordeaux Aquitaine suivent un enseignement théorique et pratiquent pour tenter de faire jaillir leur talent. Et le pari est réussi. Deux d'entre-eux ont réussi la prouesse d'éblouir le jury de la Comédie française. Ils vont donc pouvoir rejoindre la prestigieuse institution qui a vu passer des générations de comédiens dont Molière est sans aucun doute le plus connu. Fondée en 1680, la comédie française est le seul théâtre d'état en France disposant d'une troupe permanente de comédiens. Intégrer la Maison de Molière, c'est un peu le rêve de tout comédien. Depuis l'année dernière, elle ouvre ses portes aux jeunes comédiens débutants. Une chance fabuleuse pour les quelques élus qui réussissent à passer les épreuves. Les différents élèves des neufs écoles supérieures de théâtre ont été auditionnés par Muriel Mayette, administratrice générale, la doyenne Catherine Hiege, et un jury composé de Comédiens-Français. Une sélection drastique car seulement six élèves, dont 2 de l'Estba, ont été retenu cette année. Ils seront accueilli  par la Comédie Française en contrat de professionnalisation durant la saison 2010/2011.

-> A voir aussi sur Culturebox :
- "Vladimir Ananiev : le théâtre 'Corps et âme'"
- "'Die Massnahm' (la décision) de Bertold Brecht à  l'opéra de Rennes"