Les Molières ce soir sur France 2 : "Les Molières rassemblent théâtre public et privé sans polémique"

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 28/05/2018 à 14H30, publié le 28/05/2018 à 12H58
Jean-Marc Dumontet

Jean-Marc Dumontet

© France 3 / Culturebox

La trentième Nuit des Molières a lieu ce soir Salle Pleyel à Paris. Présentée par Zabou Breitman, elle sera retransmise en différé sur France 2 à partir de 23h05. Jean-Marc Dumontet, le président des Molières, était l'invité du 19/20 de France 3 Paris-Île de France. L'occasion de rappeler que cette année théâtres publics et privés sont rassemblés, sans aucun souci ni aucune polémique.

"Il y a eu Bedos, il y a eu Lutz... Ce soir c'est Zabou Breitman qui relève le défi".


Comme chaque fois, Jean-Marc Dumontet, le président des Molières, est reconnaissant à ces acteurs de prendre le risque d'animer une telle soirée devant "des professions qui ont parfois la dent dure"; d'animer ce qui est une fête qui célèbre, "à partir de cas particuliers, l'universel du théâtre."

Jean-Marc Dumontet est devenu en 15 ans un homme de théâtre qui compte : agent d'humoristes comme Nicolas Canteloup ou Alex Lutz, propriétaire de 6 salles, dont le théâtre Antoine ou Bobino. Il carresserait le rêve d'accéder au poste de Ministre de la culture...

https://videos.francetv.fr/video/NI_1241835@Culture

Pas de polémique public / privé

46 spectacles sont en lice ce soir pour 198 récompenses  dans différentes catégories comme "Spectacle musical" ("La Dame de chez Maxim", "Grease", "Histoire du soldat", "Priscilla – Folle du désert" ) ou "Seul en scène" ( "Françoise par Sagan", avec Caroline Loeb. "Je parle à un homme qui ne tient pas en place", avec Jacques Gamblin. "Le Petit Chaperon rouge". "Les Petites Reines").

"On a beaucoup de chance, car cette cérémonie rassemble théâtre public et théâtre privé sans le moindre souci, sans la moindre polémique ce qui n'est jamais gagné... quand c'est  acquis il faut le dire et savourer les bonnes nouvelles".

Un taux de participation qui fait rêver

Celui qui a sauvé les Molières il y a quatre ans explique, non sans humour, le processus qui conduit aux récompenses : "Il y a un  corps électoral de 2000 votants qui ont voté à plus de 75% une participation très élévée; la République française aimerait avoir ce taux de participation ! "

Un premier choix est fait parmi 280 pièces. Pour être éligibles au premier tour de scrutin les pièces doivent avoir été représentées 30 fois dans le théâtre public ou 60 fois dans le théâtre privé, du fait de la longueur de l'exploitation dans le théâtre privé.

Jean-Marc Dumontet annonce par ailleurs qu'il y aura des surprises pour cette soirée du trentième anniversaire.