« Stars 80 » : Anconina et Timsit dans le rétro

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/10/2012 à 13H06
Sabrina dans "Stars 80" de  Frédéric Forestier et Thomas Langmann

Sabrina dans "Stars 80" de Frédéric Forestier et Thomas Langmann

© Daniel Angeli / La Petite Reine

Ils sont venus, ils sont tous là ! A l’invitation de Frédéric Forestier et Thomas Langmann les stars françaises de la variété des années 80 ont répondu à l’appel pour composer un plateau improbable tout de vinyle et de strass vêtu, pour une comédie… musicale pleine d’NRJ et de Nostalgie.

De Frédéric Forestier et Thomas Langmann (France), avec : Richard Anconina, Patrick Timsit, Jean-Luc Lahaye, Début de soirée, Desireless, Lio, Gilbert Montagné, Jeanne Mas, Sabrina, Peter & Sloane - 1h50 - Sortie : 24 octobre

Synopsis : Vincent et Antoine, deux fans des années 80, dirigent une petite société de spectacle qui périclite. A la veille du dépôt de bilan, ils retrouvent un carton de vieux 45 tours : Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Peter & Sloane, François Feldman, Début de soirée, Images, Cookie Dingler, Sabrina, Gilbert Montagné... Immédiatement, l’étincelle jaillit : pourquoi ne pas faire remonter sur scène les vraies Stars des années 80 ? Les deux producteurs partent en quête de ces vedettes oubliées, et montent une tournée qui débutera dans la galère avant de cartonner en province et triompher… au Stade de France.

https://videos.francetv.fr/video/NI_132825@Culture

Génération 80
Forrestier et Langmann avaient déjà réuni une kyrielle de stars, du cinéma cette fois, dans « Astérix aux jeux Olympiques ». ratage artistique, mais carton au box-office. Cette fois, le coup est plus réussi. Le liant prend bien entre le ton de comédie et les ambitions musicales du film, sur les traces de deux bras cassés que constituent le duo Richard Anconina/Patrick Timsit qui décroche la timbale en créant une tournée de "Has-been" qui ont marqué toute une génération.

L’idée vient sans doute de la tournée « Salut les copains », consacrée aux stars du Yéyé des années 60 qui a cartonné dans toute la France, avant de devenir une comédie musicale sur scène. Une même tournée consacrée aux vedettes des années 80 a été lancée après le succès d'une émission de télévision. C'est cette aventure à laquelle "Stars 80" nous convie. Bonne idée de scénario de convertir le concept aux années 80, même si les « stars » rassemblés ont eu une carrière moins marquante et moins pérenne que leurs aînés. Gageons que si le film casse la baraque, la tournée sera relancée.

https://videos.francetv.fr/video/NI_133565@Culture

Contrat rempli
Forrestier et Langmann font passer le courant, même si les ficelles du scénario sont attendues : premiers échecs, montée en puissance de la tournée, conflits entre égos, jusqu’aux retrouvailles finales lors de la grand-messe du stade de France. Mais ce qui fait que la sauce prend, c’est l’humour avec lequel tous ces artistes prennent le train. Une autodérision qui n’a rien de forcée, de feinte ; un vrai second degré dont ils jouent avec sincérité et un bonheur visible de rejouer leurs frasques d’il y a 30 ans, revues et corrigées.

Comme « Les Seigneurs », « Stars 80 » prétend au film culte, par la présence nostalgique de ses protagonistes, mais aussi des gags et scènes réussis, comme celle où Cookie Dingler déambule en tenue d’Eve totalement ivre dans les couloirs d’un hôtel, pendant que Sabrina et Lio simulent vocalement des rapports intimes dans une chambre. Jean-Luc Lahaye en rajoute dans le mégalo et Peter et Sloane jouent de leurs conflits. Tous se passent à la moulinette et c’est le meilleur du film. Anconina fait le travail, mais, comme d’habitude, Timsit, moins.

https://videos.francetv.fr/video/NI_133567@Culture

Enfin, la musique, qui tient une place primordiale, alors qu’elle n’aurait pu être qu’invitée. Les nombreux numéros musicaux sont réussis, grâce notamment à une actualisation de l’orchestration. Que l’on adhère ou pas à cette musique datée, elle fait remonter à la surface toute une époque, humour, et avouons-le, une certaine émotion. Drôle et pêchu.