La mémoire des tirailleurs africains au coeur d'une pièce drôle et sensible

Par @OlivierFlandin
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/10/2016 à 15H14
Les raison d'un retour au pays © Compagnie mémoires Vives

Raviver la mémoire oubliée des tirailleurs africains avec humour dans le cadre des débats actuels sur l'immigration : c'est le pari de la Compagnie Mémoires Vive qui a présenté son spectacle "Les raisons d'un retour au pays" dans le cadre du Festival O.Q.P (Opérations Quartiers Populaires) de Strasbourg.

Sur scène, les deux rappeurs marseillais Mohamed Nour Mhoumadi et Issa Youm incarnent deux migrants échoués sur une plage du sud de la France. Ils vont ensuite découvrir ensemble les méandres de la société française et se forger une amitié. Tous deux ont coécrit le texte avec le metteur en scène Yann Gilg et sont parvenus a évoquer ces thèmes sensibles avec drôlerie malgré l'aspect révoltant du manque de considération pour les tirailleurs qui ont donnés leurs vies pour la France.

Reportage : A. Rapp / A. Bucur / L. Guigues

https://videos.francetv.fr/video/NI_827857@Culture


On a petit peu de colère quand même… Quand on vous dit que ceux qui ont en partie libéré la France sont enterrés par 6 voire par 20, dans la même stèle, sous le même nom, celui du dernier. C’est choquant !

Mohamed Nour Mhoumadi et Issa Youm
Comédiens

On a vraiment des amnésies, qui se transforment en ingratitudes, que je trouve insupportables. Ce n’est pas ça la France que j’ai envie de promotionner, que j’ai envie de raconter. C’est la France de la générosité.

Yann Gilg
Metteur en scène

 
Créée en 2006 à l'initiative d'artistes, d'historiens et de travailleurs sociaux, la Compagnie Mémoires Vives est spécialisée dans les spectacles sur l'histoire des territoires, de la mémoire collective et de l'immigration.