Hop!Éra : une symphonie de fous rire sur des airs d'opéra

Par O. Morain / N. Hayter @Culturebox
Mis à jour le 10/08/2018 à 11H49, publié le 10/08/2018 à 10H33
Hop!éra est joué au théâtre Edouard VII à Paris 

Hop!éra est joué au théâtre Edouard VII à Paris 

© France 3 / Culturebox

Après une tournée dans le monde entier, le spectacle déjanté "Hop!Éra" est arrivé à Paris au théâtre Edouard VII. Un show inédit qui fait la part belle aux grands airs d’opéra et d’opérette sur le ton de l’humour.

C'est un spectacle visuel et burlesque qui provoque immédiatement des fous rire dans le public, "Hop!Éra" est à Paris au Théâtre Edouard VII depuis le mois de juin. Faisant voler en éclats toutes les barrières artistiques traditionnelles, les catalans Jordi Purtí et Toni Albà présentent une vision délirante, inédite et déjantée du répertoire lyrique. 

Reportage : France 3  - N. Hayter / G. Sabin / S. Lacombe

https://videos.francetv.fr/video/NI_1275543@Culture

Une symphonie de fou rire !

Ni opéra ni théâtre, ce spectacle visuel invite les airs d’opéra les plus célèbres, comme autant de prétextes à rire ou à s’émouvoir : de West Side Story à Carmen, en passant par Le Barbier de Séville, la musique est le fil conducteur d’un comique de situation à l’imagination débordante. Chaque soir, les cinq acteurs arrivent dans la salle par le hall d’entrée, se mêlant aux spectateurs comme si de rien n'était, histoire d’humer l’ambiance avant le lever de rideau. "On a créé des sketchs de différents styles, pas forcément poétiques, mais la majorité font rire les spectateurs", explique la comédienne Laura Pau.
Hop!Era au théâtre Edouard VII photo © France 3 / Culturebox

L’opéra à la portée de tous

Bizet, Offenbach… les plus grands noms sont passés en revue pour un spectacle "100 % sans paroles". Une centaine de personnages sont joués pour une grosse farce et un public pas forcément mélomane.
"J’ai beaucoup ri et j’ai trouvé ça déjanté", témoignait un spectateur à la sortie du spectacle. L’opéra sort de son écrin très chic pour qu’il devienne un art populaire.
L'affiche d'Hop!Éra

L'affiche d'Hop!Éra

© DR