Aurélien Bory redessine de nouveaux "Espæce" à Nantes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/10/2016 à 17H39
Le scénographe Aurélien Bory a investi l'espace public dans le cadre du Voyage à Nantes

Le scénographe Aurélien Bory a investi l'espace public dans le cadre du Voyage à Nantes

© PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP

Le metteur en scène Aurélien Bory présente jusqu'au 11 octobre 2016 "Espæce", créé en partenariat avec le Grand T à Nantes. Ce nouveau spectacle met en mouvement les décors, les mots et les corps. Très impliqué dans la ville, le scénographe participe également au "Voyage à Nantes" en redessinant les lignes d'un grand boulevard

A Nantes, le Boulevard Léon Bureau a pris quelques libertés avec l'espace public. Lignes et courbes dessinent une chaussée et invitent le piéton curieux, à de nouvelles aventures.

Imaginé par le metteur en scène Aurélien Bory dans le cadre du Voyage à Nantes, "Traverses" est un petit aperçu de son nouveau spectacle intitulé "Espæce". Au milieu de lignes de traverses, Aurélien Bory va et vient et appréhende cette nouvelle voierie avec un oeil aiguisé. 

"C'était inhospitalier, c'était un boulevard où l'on traçait. Je suis parti sur l'abandon de la ligne droite, donc j'ai fait osciller les 400 mètres du boulevard qui serpente, et tout découle de ça. Les cyclistes et les piétons suivent ces nouvelles traces. Je ne dis pas que c'est le paradis mais c'est plus convivial".

Reportage : D. Leroy / R. Burot / N. Guilbaud

https://videos.francetv.fr/video/NI_825069@Culture


"Espæce" :  les mots de Perec prennent corps  

Artiste associé depuis 2011 au Grand T de Nantes,  Aurélien Bory présente pour l'ouverture de la saison  "Espæce". Unanimement salué par le public d'Avignon, cette nouvelle création fait bouger les espaces, joue avec les disparitions. Une façon subtile de parler des vides et des pleins et de rendre hommage à l'écrivain Georges Perec et son "Espèces d'espaces" publié en 1973. Dans les mains d'Aurélien Bory cela donne une rencontre magique entre les mots, les corps et les images. 
"Espæce", Aurélien Bory, Avignon 2016

"Espæce", Aurélien Bory, Avignon 2016

© Aglé Bory

Sous l'effet de lumières et décors en constante turbulence, trois circassiens, une cantatrice et un comédien deviennent des mobiles aériens et composent avec cet espace imposé. 


La fin d'une belle union 

"Espæce" est la dernière collaboration d'Aurélien Bory avec le théâtre le Grand T de Nantes. Cinq  ans d'association et de soutien artistique qui ont permis de faire émerger de nouvelles idées. Une relation heureuse à laquelle le metteur en scène rend hommage aujourd'hui. "C'est nécessaire de partir, il faut partir quand on est top, ça veut dire que la relation ne s'est pas épuisée, et puis il faut partir pour laisser la place pour le Grand T et pour moi-même pour qu'il se passe autre chose", reconnait-il. 

Après Nantes, "Espæce" d'Aurélien Bory poursuit son périple au
- Quartz de Brest les 18 et 19 octobre,
- Perpignan le 3 novembre
- Douai les 9 et 1 
novembre
-Créteil du 17 au 19 novembre  
- Tarbes les 8 et 9 décembre
- Du 13 au 17 décembre à Toulouse