"Julius Caesar" de Shakespeare version américaine ouvre la saison du Théâtre national de Bretagne

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/10/2017 à 11H35, publié le 05/10/2017 à 09H57
Julius Caesar William Shakespeare / Arthur Nauzyciel

Julius Caesar William Shakespeare / Arthur Nauzyciel

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Rarement montée en France, "Julius Caesar" est l'une des pièces de Shakespeare les plus connues aux Etats-Unis. Le nouveau directeur du TNB Arthur Nauzyciel, l'avait d'ailleurs déjà montée à Boston en 2008. Il a choisi cette oeuvre, qu'il met également en scène, pour ouvrir la saison. Sur scène, des acteurs américains et un trio de jazz. A voir du 5 au 14 octobre à Rennes.

On est bien loin ici de l'ambiance de Shakespeare. Si la pièce a été écrite en 1599, la version d'Arthur Nauzyciel nous plonge dans l'Amérique des années 60, en pleine période Kennedy. Une période "où l’image a triomphé du verbe, où icônes et illusions sont tout à coup devenues plus fortes que les discours", selon le metteur en scène et nouveau directeur du Théâtre National de Bretagne

Reportage : France 3 Bretagne / K. Veillard / M. Thiébaut / G. Poiron / C. Deunf  

https://videos.francetv.fr/video/NI_1091617@Culture

Sur scène, un trio de jazz et des comédiens américains pour une pièce jouée en anglais. "Julius Caesar" raconte le complot pour assassiner le célèbre empereur romain car il devenait une menace pour la République. Une pièce rythmée, où les mots et la chorégraphie ont une grande importance. Une répétition en public a eu lieu avant la première le 5 octobre. Une pièce d'actualité, qui interroge sur la démocratie et ses enjeux. Preuve, une fois de plus, que l'oeuvre de Shakespeare est intemporelle et qu'elle continue d'inspirer les artistes contemporains. Après Rennes, la pièce sera jouée au Quartz, Scène Nationale de Brest, les 19 et 20 octobre.