Alès revit "La Nuit des Camisards"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/07/2013 à 15H34
Navacelles dans le maquis gardois

Navacelles dans le maquis gardois

© Tim Somerset/Maxppp

Le metteur en scène, Lionnel Astier s'est emparé de l'identité cévenole à travers les guerres de religion. En 2008 il écrit "La Nuit des Camisards" et joue ce spectacle avec succès, dans la forêt gardoise. A voir à Alès jusqu'au 15 août.

Reportage : JM Escarfe, JP Faure, MM. Deligne

https://videos.francetv.fr/video/NI_136911@Culture

Le texte écrit par Lionnel Astier et mis en scène par Gilbert Rouvière, cette année, évoque cette nuit de 1702 au mileu des Cévennes, terre protestante que l'on appelle le Désert. Un lieu clandestin, une assemblée secrète où les protestants se réunissent et préparent la révolte contre l'église de Rome. Dans les Cévennes, ils auront à faire à un émissaire catholique zélé et cruel, l'abbé Chaila. Ils décident de s'en débarrasser et de l'assassiner.

"La Nuit des Camisards" par la compagnie le Zinc Théâtre est présentée chaque soir (21 h 30). Cet été, les comédiens "camisards" prennent le maquis pour 27 nuits.
A voir jusqu'au 15 août 2013, tout près du musée de la mine d'Alès. Renseignements : 04 66 52 32 15. A partir de 10 ans