"Aladin et la lampe merveilleuse", de Nino Rota au Théâtre de Colmar

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/12/2009 à 11H40
"Aladin et la lampe merveilleuse", de Nino Rota au Théâtre de Colmar

"Aladin et la lampe merveilleuse", de Nino Rota au Théâtre de Colmar

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_98167@Culture

 "Aladin et la lampe merveilleuse", le conte lyrique de Nino Rota est à l'affiche du Théâtre municipal de Colmar les 17 et 18 décembre 2009.
Une oeuvre pour enfants, jouée pour la première fois en France par les élèves de l'Opéra Studio.

La première version de cet "Aladin" de Nino Rota a été créée en 1965 à Palerme et durait près de trois heures. Beaucoup trop long pour le jeune public auquel elle était destinée. En 2006, Waut Koeken, un jeune metteur en scène flamand de 30 ans proposa une version allemande puis flamande d'une heure. C'est cette version qui est présentée à Colmar et c'est le même Waut Koeken qui s'est occupé de la mise en scène. Il a voulu dit-il "donner aux enfants l'expérience de la magie de l'opéra". Un travail facilité par ce compositeur éclectique que fut Nino Rota. Celui qui composa la musique du Guépard, de Rocco et ses frères, du Parrain, a imaginé pour Aladin une partition facile d'accès, avec des références à Bach, Stravinski, Puccini. Raison de plus d'aller le voir en famille, car pour de nombreux adultes, l'opéra reste une planète inconnue et difficile d'accès.

Sur Culturebox, un hommage à Nino Rota de Catherine Ringer et Mauro Goia dans Ce Soir ou Jamais

Retrouvez un dossier complet sur les musiques de films sur le site france3.culture.fr